Le vélo c'est tendance

mardi 20 décembre 2016


PARLONS BIEN, PARLONS VELO...


Sachez que le vélo c’est à la mode, bien plus qu’on ne pourrait l’imaginer. Alors je ne vous parle pas du vélo façon cyclisme sport de haut niveau ni du vélo façon balade du dimanche et encore moins du vélo façon waterbike mais du vélo, du cycling. Reconnu sous le nom des enseignes Soul Cycle aux Etats-Unis ou bien de Dynamo Cycling dans la capitale, c’est LE sport tendance.

Bien que je m’étais dit qu’il faudrait que je teste ce dont tout le monde me parlait, je n’imaginais pas que ça arriverait vendredi dernier. A la base on devait se faire notre petit repas de noël cozy et pas du tout healthy avec les copines du boulot, non pas souffrir 45 minutes sans imaginer les courbatures qu’on aurait le lendemain… Mais de fil en aiguille, l’une de nous qui y va régulièrement a réussi à nous convaincre et puis surtout, la première séance est gratuite.

On arrive un peu juste mais on arrive. On récupère nos chaussures dignes des meilleures cyclistes sur route, la bouteille d’eau du premier cours et on se change. Bref, on est en retard et je m’installe sur un vélo en prenant le cours en route. Les premières minutes sont difficiles, le temps de se chauffer mais surtout de prendre le rythme de la musique. J'ai envie de partir à toute vitesse, me demandant bien pourquoi j'ai accepté de venir ici. Je regarde ma pote en coin, je sais qu'elle a peur qu'on sorte de là en la détestant.

Le cycling c’est donc du vélo en salle chorégraphié, très dynamique et très tonique. Tu pédales souvent au dessus de ta selle et tu joues sur la résistance. En plus de muscler les cuisses et les fesses, tu passes les 3 tiers de la séance à contracter les abdos et tu fais quelques exercices pour les bras grâce à des altères. Ici, on est plongé dans le noir, ambiance boîte de nuit et musique à vous faire danser plutôt sur la terre ferme.

Au bout de 10 minutes, je n’étais pas tout à fait calée sur le rythme mais au moins je pédalais avec plus de force et surtout, je faisais de mon mieux. Parce que si Dynamo a comme slogan « Rayonnez » c’est aussi parce qu’ils sont dans un esprit « positive vibe ». Le concept va plus loin que le sport, c’est un style de vie. On se dépasse, on prend conscience de son corps, de son esprit, on peut le faire, on se motive. Le coach est là pour stimuler ce discours dans notre tête, pour qu’on oublie les problèmes et qu’on arrête de stresser. Cette idée de lâcher prise nous accompagne même dans le vestiaire où tout est prévu pour qu’on vienne faire sa séance sans stress. On y retrouve tout pour prendre soin de nous post séance : serviettes, gel douche, shampoing, démaquillant, coton, sèche cheveux et même des chewing-gum !

Finalement 45 minutes ça passe assez rapidement, plus rapidement que je le pensais et surtout, une fois dans le rythme vous ne pensez plus à rien, juste à extérioriser, pédaler et transpirer ! Les débuts furent difficiles, le cours n’est pas facile car très tonique, vous sortez KO mais avec un sentiment de satisfaction parce que vous êtes KO car vous avez tout donné. Et c'est ça qui fait le succès de la formule ! 
Le vélo d'intérieur est tendance parce qu'au delà de la séance de sport bien complète, il véhicule une idée de bien-être et surtout vous êtes reçu dans ces salles comme une princesse. Vous avez envie de revenir parce que c'est cool, parce que vous vous êtes senti bien parce que c'était "plus que du sport".

Le lendemain j’ai finalement regretté cette séance de sport qui m’avait donné des courbatures dans les fesses (oui oui je vous assure) et dans les cuisses. Monter jusqu’au Sacré Cœur n’a pas arrangé mon état et j’ai passé ma soirée à me plaindre auprès de mes potes. Potes qui m’ont d’ailleurs expliqué que le cycling correspondait au RPM, ça c’est le terme plus masculin qui fait moins blogueuse lifestyle. Je me suis bénie de ne pas habiter au sixième étage d’un immeuble car je ne sais pas comment j’aurai atteint ma porte d’entrée.

A J+2, mes courbatures étaient certes moins douloureuses mais toujours bien présentes. Je me suis haïs de ne pas m’être plus étirée et d’avoir bu plus d’eau. C’est d’ailleurs à ce jour l’un des points noirs qui me posent la question d’y retourner : les courbatures. Parce que là c’est le week-end, c’est plutôt tranquille et je n’ai pas à vagabonder dans les étages de mon entreprise mais imaginez j’y serai allée un mercredi… Mamaaaaaa !

Je vous conseille une bonne séance de cycling, au moins une fois pour bien tout relâcher. Je ne dis pas que ce sera simple, que vous n’allez pas avoir mal et si vous faites du sport deux fois dans l’année ça peut sembler compliqué mais le sentiment que vous ressentez post work out en vaut la chandelle
Le premier cours chez Dynamo Cycling est gratuit sinon il y a différents abonnements. Je ne me suis pas renseignée sur les autres enseignes à Paris et en France mais si vous tapez « cycling + votre ville/région », vous devriez trouver tous les renseignements nécessaires.

Je ne sais pas encore quand je retournerai faire une séance mais pour sur, je vous ferai un update sur mes courbatures ! D'ailleurs, vous avez déjà testé ? Dites moi que je ne suis pas la seule nana qui marche comme un canard après une séance haha.

No Comments

Enregistrer un commentaire