Guide de survie pour futurs étudiants en école de commerce

mardi 6 septembre 2016



Tu viens d’avoir ton BAC ? Félicitations ! 
Tu vas à présent devenir un étudiant français et connaître la galère des fins de mois et l’impatience du versement de ta bourse. Avant de faire mon master en école de communication, j’ai eu la grande joie de faire trois ans d’école de commerce et croyez-moi, on a beau nous raconter plein de choses à leur propos, on n’y est jamais vraiment préparé. Je suis là pour remédier à tout ça, confirmer les idées reçues et faire en sorte que vous vous acclimatez au mieux dans votre future classe.

Tous les étudiants de ta classe seront sponsorisés par Apple sauf toi encore avec ton pc portable HP
Je vous assure ce n’est pas qu’un cliché, ils l’ont depuis leurs 16 ans alors que vous allez économiser deux ans avant de vous payer le votre. La petite pomme est leur meilleur ami et ils ont aussi le dernier iPhone dans leur poche. Bon plan intéressant, certaines écoles ont des partenariats avec Apple alors sait-on jamais, renseignez vous, vous gagnerez peut-être quelques euros.

50% des étudiants ne mettront jamais le pied en classe le vendredi
La bringue du jeudi soir ? Pas un mythe surtout quand vous vous faites engrainer par vos potes en fac pour qui le jeudi soir est sacré. Il y aura donc des vendredi matins où les classes seront désertes, peut-être même par votre faute. Ne séchez pas tous les vendredis mais ne vous empêchez pas de profiter de quelques jeudi soirs.

Ne loupe sous aucun prétexte le WEI ou accepte de ne comprendre aucun délire jusqu’à la fin de l’année
Le jeudi soir c’est sacré mais croyez moi, le WEI c’est une institution. Le manquer c’est se faire exclure de la vie de votre classe et de la vie de l’école. C’est là que vous rencontrerez le plus de monde mais aussi là où vous vivrez les pires humiliations. Dites vous que ce qui se passe au WEI reste au WEI, enfin presque puisque c’est là aussi que vous construisez votre réputation. En effet, à la fin du week-end il y aura forcément la « b*tch » de la promo qui sera identifiée parce qu’elle aura couché avec trois mecs différents (évitez que ce soit vous) mais aussi celui qui ne tient pas l’alcool car il a vomi à 22h. Allez au WEI, vous ne le regretterez pas et vous vivrez de sacrés moments. (ps : si on vous dit d’apporter un balai, n’apportez pas un balai)

Le cliché des étudiants qui ont payé pour entrer : pas un cliché
Oui il y en a qui ont la vie plus facile et qui ont la chance que papa et maman aient des bonnes relations. Les écoles de commerce ne sont pas un cas particulier, c’est ainsi dans toutes les écoles. Pour garder des bons contacts avec certaines personnes bien placées, qui assurent des partenariats notamment, on ferme les yeux sur un mauvais concours et vous vous retrouvez toute l’année avec des gens qui n’ont aucun intérêt pour ce que vous étudiez mais qui ont besoin d’un diplôme.

Tu payes 10 000 euros l’année mais non le wifi ne marche pas
Le WiFi, les toilettes bouchées, le chauffage qui ne marche pas… Parfois vous allez sincèrement vous demandez où passe l’argent que vous dépensez pour financer vos études quand vous voyez l’entretien de l’école, vos conditions d’étude ou bien la pédagogie de certains professeurs. Sachez une chose, c’est pareil dans toutes les écoles et allez voir ailleurs n’améliorera pas ces conditions. C’est un peu comme ça que fonctionne le privé, malheureusement. On paye le nom sur le diplôme et….

Le gala tu ne manqueras pas
Pas aussi sacré que le jeudi soir ou que le WEI mais tout de même évitez de manquer votre gala. C’est sûrement la seule fois de l’année où vos camarades feront un effort vestimentaire et où vous aurez l’impression que le coût de votre année est justifiée par la location d’une belle salle et (si vous avez de la chance) d’un bon DJ. C’est la soirée un peu fancy de l’année, à des lieux du WEI et où celui qui a vomi à 22h sera le plus élégant dans son costume nœud papillon.

C’est la compétition avec les autres écoles, une compétition jusqu’au bar
A partir du moment où vous rentrez en école de commerce, votre école devient votre carte d’identité. On va vous identifier à travers son nom, son prestige, ses anciens élèves. Au soirée on vous demandera à quelle école vous êtes avant votre nom et cela déterminera votre statut. Sachez qu’entre école c’est la compétition. La compétition du classement, du taux de réussite et où se place les anciens élèves mais aussi la compétition aux soirées car toute école à sa réputation. Il faudra être à la hauteur, ne pas se laisser impressionner et défendre vos couleurs. Bref, un peu comme si vous apparteniez à une maison à Poudlard et qu’il fallait gagner des points pour être sacré champion en fin d’année.

Attends le deuxième mois pour dire que tu viens de banlieue
Si comme moi vous étudiez à Paris mais que vous ne vivez pas à Paris, attendez un peu de faire la lumière sur votre véritable identité de banlieusard. Attention ce n’est pas que c’est une honte c’est juste qu’à partir du moment où vous dites que vous avez une heure trente de transport pour rentrer chez vous, on va systématiquement commencer à vous exclure de la vie extra-scolaire. Déjà ce n’est pas dans votre appart qu’on travaillera les présentations ou qu’on fera les apéros alors un moment on va en avoir marre de vous voir squatter mais surtout avant de vous inviter quelque part, les parisiens se diront toujours que vous refuserez parce que vous allez mettre du temps à rentrer. Bref, au début ce n’est pas facile mais impliquez vous dans la vie de votre classe, sortez, dites oui aux invitations qu’on vous fait et ainsi même en étant banlieusard vous serez intégré à merveille dans la vie de votre classe/école.

Dites bonjour aux fils et filles à papa
Vous devez penser que j’exagère mais pas vraiment. Alors rassurez-vous vous n’allez pas tomber dans un épisode de Gossip Girl mais il n’est pas rare que vous entendiez des filles se parler de se refaire le nez, de leur maison de vacances à Deauville où elles vont constamment en week-end, de leurs parents divorcés avec maman qui est partie vivre à La Réunion, de la mauvaise odeur dans le métro parce qu’il y a un sdf qui y dormait ou bien encore à quel point untel est un fléau parce qu’il a osé marché sur ces Repetto toutes neuves. Ces exemples sont que des faits réels et même si cela peut paraître assez simplet ça m’a à chaque fois mis mal à l’aise de me rendre compte que je ne vivais pas dans le même monde que certaines personnes. Rassurez-vous, vous rencontrerez aussi des gens géniaux. 

Oui vous verrez, la vie en école de commerce a ses hauts et ses bas mais vous allez rencontrer des gens géniaux, vivre des expériences inoubliables, travailler sur des projets compliqués et surtout serez plein de fierté le jour où vous serez diplômé. Profitez de ces derniers instants avant la vie d'adulte et maximiser votre expérience, sans oublier les cours. L'école de commerce c'est quand même une chic expérience que vous recommanderez, non sans mise en garde tout de même.


Quant à vous, quelques conseils pour aborder au mieux cette nouvelle année scolaire ?
Quel cursus suivez-vous cette année ?


PS : puisqu'après l'école de commerce j'ai été en école de communication, si un guide de survie bis vous intéresse pour l'école de communication, dites le moi ;)

1 commentaire:

  1. Hello :) je ne suis jamais allée en école de commerce (j'étais à la fac) mais j'aime beaucoup l'honnêtté de to article !
    Et je me demande (c'est vraiment juste par curiosité j'ai eu mon master 2 et je suis en CDI ;)) qu'est-ce qu'on apprend exactement en école de commerce ? Les cours ? Je sais qu'on apprend une certaine manière de travail mais le contenu et ce que ça t'a appris ?
    Merci de tes réponses :)

    RépondreSupprimer