10 choses apprises dans Laguna Beach

jeudi 25 août 2016

Demain Secret Story fête ses 10 ans et non je ne serai pas assez stupide pour vous consacrer un article sur le sujet mais je suis assez stupide pour vous parler tout de même de téléréalité. Je suis une enfant de la télé téléréalité, comme toute ma génération je pense qui a vu les premières émissions se lancer en France. Loft Story, Nice People, Star Academy, Popstar, le Bachelor, Greg le Millionaire, l’Ile de la Tentation… Il y en avait pour tous les goûts, trop d’ailleurs. Avec le temps, c’est devenu la course au buzz, aux scandales, aux images chocs. Avant ce n’était pas des flèches mais ils savaient au moins aligner une phrase en français, aujourd’hui je n’ose pas zapper - même par curiosité - sur les Chtis et autre programme de la télévision actuelle. Avant j’osais aussi espérer que beaucoup jouait un rôle et puis vous en croisez deux - trois dans la rue et vous vous rendez compte que ce n’est pas qu’un jeu. C’était sûrement un jeu, au début, mais cela leur plaisait tellement que c’est devenu qui ils sont, cette personnalité superficielle aux problèmes si existentielles. Pourtant j’ai l’impression que ce n’est pas le cas de tout le monde et pour en parler j’ai décidé de prendre l’exemple de la téléréalité de MTV « Laguna Beach ».

Vous vous souvenez c’est là qu’on a vu pour la première fois Lauren Conrad, Brody Jenner ou encore Stephen Colletti (rpz Les Frères Scott). Je regardais cette série en rentrant du collège sur MTV. Il y a d’abord eu « Laguna Beach » où on a suivi Lauren Conrad au lycée et même si cela ne ressemblait àenrien à notre lycée français c’était la même chose que Newport Beach. Ensuite il y a eu « Laguna Beach : The Hills » où cette fois-ci elle a débarqué à Los Angeles dans le vrai monde. C’est là qu’on y a découvert l’univers impitoyable de la mode mais aussi ce à quoi les gens sont prêts pour un peu de succès. Lancer des rumeurs de sextape, te voler ton mec, te disputer avec ta meilleure amie d’enfance… Et ça ce n’était pas que de la comédie. Parce qu’à la différence des coups bas de Secret Story, Laguna Beach c’est une téléréalité dans la vraie vie, c’est ton vrai job chez Vogue, c’est tes vrais potes d’enfance et quand tu fais un coup bas ce n’est pas dans le cadre d’un jeu mais dans le cadre de ta vie, de ton quotidien. Laguna Beach c’est certes de la télévision et pas mal de scènes sont scénarisées mais c'est dans le monde réel et donc confronté aux vraies mésaventures, disputes, joies de la vie. Alors certes on ne les voyait pas non plus faire leur machine mais c’était plus authentique que les Anges. Puis un jour Lauren Conrad a décidé de quitter la série et j’ai arrêté de regarder. De toute façon ça devenait n’importe quoi, surtout après l’opération de chirurgie esthétique d’Heidi Montag qui avait changé de visage. Parce que oui vouloir percer à Hollywood sans chirurgie, c’était impensable voyons.

Alors là je sais ce que vous vous dites, où tu veux en venir ? « Laguna Beach » n’est peut-être pas la meilleure télé-réalité de l’histoire mais évoluer dans le vrai monde, la vraie vie, ça m’avait quand même appris deux – trois trucs à l’époque...



- Pense à toi d'abord.
- Etre trois filles en coloc ou dans une bande ou de manière générale c’est une mauvaise idée. Il arrivera forcément un moment où deux vont se liguer contre une.



- Avoir une dispute avec quelqu’un c’est avoir une dispute avec le quelqu’un et ses potes.
- Il faut toujours rester en dehors des dramas qui ne nous regardent pas (parce que sinon ça fini en dispute avec le quelqu'un et ses potes).



- Sois direct et ne passe par par 4 chemins pour dire quelque chose.


- Abandonne, un bad boy restera toujours un bad boy.


- Il faut toujours faire passer ses copines avant un mec.
- Les amitiés changent et évoluent (ce n'est pas grave, on s'en remet).


- Avec ou sans lui, tu vas pleurer.



- Quand on te propose d’aller à Paris, va à Paris (même si t'habites à 20 minutes et que t'y vas tous les jours parce que tu ne sais pas ce qui peut arriver ou bien qui tu peux croiser).

Je ne vous souhaite donc pas une bonne nouvelle saison de Secret Story parce que c'est ce que j'appelle de la télévision inutile mais à l'inverse beaucoup de love et de folies avec vos potes parce qu'à défaut de rester devant sa télé, allez profiter de la vie les amis. 




No Comments

Enregistrer un commentaire