Fin de stage et petites larmes

vendredi 19 août 2016


Remontons le temps d’une semaine.
Vendredi dernier j’envoyais mon dernier mail avec une adresse .stage. Je faisais le tour des bureaux. Je disais au revoir à mes collègues. Je versais quelques larmes. Je signais la fin de mon dernier stage de toute ma vie, enfin normalement. Je rendais mon badge.

En 4 ans d’études, j’ai fait 5 stages et je crois qu’il n’y a pas de meilleures expériences que de couper de la théorie pour plonger dans la pratique, être sur le terrain, en contact avec tes agences, tes clients, te bouger les fesses pour être fière de ton travail. J’ai presque envie de dire que c’est en stage que j’ai tout appris ce qui est assez frustrant quand on pense au prix qu’on déboursé mes parents pour mes études. J’ai fait des stages bien et des stages moins bien mais grâce au stage moins bien je sais ce que je ne veux jamais faire dans la vie. Toutes les expériences sont bonnes, pas forcément les plus drôles mais de chacune nous pouvons retenir une leçon. Prenez la vente par exemple, deux mois en réserve et en rayon chez Nike m’a appris une chose : je ne veux pas devenir vendeuse, je n’ai pas la patience et sourire comme une idiote en disant bonjour à chaque client qui passe la porte du magasin ce n’est pas moi. Moi je suis plutôt du genre à faire des grimaces au téléphone pendant que j’entends mon presta me dire qu’on va être hors délais. Honnêtement, niveau stage j’ai été extrêmement chanceuse et je suis reconnaissante de toutes les expériences que j’ai pu vivre. Je n’ai pas de techniques pour décrocher de super stages mais j’ai (je pense) la technique pour maximiser vos expériences en tant que stagiaire.

Avoir envie d’apprendre

Je sais si on fait des stages c’est parce que c’est obligatoire et quand on envoie une lettre de motivation on a juste envie d’écrire « Sans stage, je ne valide pas mon année. Prenez-moi s’il vous plaît sinon mes parents auront dépensé 10 000 euros pour rien. » - vulgairement parlant. Le meilleur moyen d’apprendre d’un stage c’est de ne pas le voir comme une contrainte mais comme une chance d’apprendre. Il ne faut pas se mettre en positionner de défaite et le faire pour le faire, il faut le faire et se dire que c’est une opportunité de développer ses compétences et d’enrichir ses connaissances. Venez avec envie, pas la tête baissée.

Poser des questions

Dans la vie, le meilleur moyen d’apprendre quelque chose c’est en posant des questions. Certes, parfois la curiosité est un vilain défaut mais dans le cadre professionnel, poser des questions c’est s’intéresser, se renseigner, se documenter. Au début de votre stage, posez beaucoup de questions. Peut-être que vos collègues vont se lasser mais c’est emmagasiner ces réponses qui vous permettra d’être plus productif par la suite. Renseignez vous sur les services, les interlocuteurs privilégiés, comment marche le coursier, le courrier, l’imprimante. C’est tout de bête mais ça montre la volonté de vous impliquez. Pareil sur vos dossiers, aucune question est bête. Renseignez vous sur tout ce qui vous paraît important. Vous ne comprenez pas ? Demandez.

Etre volontaire

Montrez que vous avez envie d’apprendre, envie de ressortir grandir et proposez votre aide. C’est important de montrer que vous êtes disponible, que vous pouvez prendre des responsabilités, que vous pouvez aider. N’hésitez pas à vous rendre disponible si un de vos collègues a un souci sur sa messagerie par exemple et que vous pouvez y remédier. Quand vous savez que vous pouvez apporter quelque chose à autrui, faites-le. Soyez force de propositions, d’idées, d’aide. Soyez actif, c’est aussi cette image qu’on retiendra de vous une fois votre stage terminé. Il y aura celui qui n’aura pas dit un mot, rien fait d’extraordinaire, et puis il y aura vous, déterminé et curieux. Si une fois de temps en temps on vous demande de rester plus tard, faites-le avec le sourire. Oui vous n’êtes que stagiaire et vous devez faire que 7h de travail par jour mais cela illustre votre implication au travail et ce n’est pas en arrivant à 10h et en partant à 18h qu’on trouvera cela.

Prendre des initiatives

Attention quand je parle de prendre des initiatives je ne vous parle pas d’entreprendre une réorganisation des modes de travail mais de petites initiatives simples et qui montre qu’on peut compter sur vous. Essayez d’anticiper les demandes de vos responsables comme les impressions de documents, les rédactions de CR de réunion, les relances aux agences/clients… Concentrez vous sur ces petites tâches qui montrent qu’on peut compter sur vous, que vous êtes réactif et pas en veille sur votre chaise. Quand ma responsable cherche un document dans un mail, je le cherche également en me disant qu’à deux on ira plus vite et je lui transfère pour qu’il remonte dans ces mails. J’essaye de faciliter le travail. En montrant que vous êtes attentif aux dossiers, c’est aussi comme ça qu’on vous prendra davantage en compte, qu’on vous proposera de donner vos idées et de prendre la parole. C’est comme ça que vous gagnez votre place.

Donner le meilleur de soi comme si on était employé

Je vous le concède, agir comme un employé alors qu’on touche une modeste compensation financière, ça ne donne pas envie. C’est vrai que parfois vous regardez votre travail, payez un peu plus de 500 euros et celui de votre voisin, en CDI, qui a sa place acquise et qui se permet d’être un peu nonchalant. Je suis navrée de vous informer que le monde du travail n’est pas de justice mais d’injustice toutefois donner le meilleur de vous c’est laisser une trace pour le futur. En effet, vous êtes en stage que 6 mois mais pour plus tard, le réseau ou même une recommandation, ça peut aider plus que vous ne le pensez. Donnez vous à fond, gérez les urgences même si ça vous fait partir une heure plus tard, ne râlez pas dès qu’il y a quelque chose qui va de travers. Avec mon dernier stage, j’en suis arrivée à gérer des dossiers de A à Z, du content au contrat en passant par le budget et la négo financière. C’est plus de travail mais c’est une valorisation non négligeable.

Pour illustrer tout ceci dites vous que vendredi dernier, j’étais une stagiaire et en octobre je serai une employée de cette société, société que j’ai intégré grâce à la recommandation de ma maître de stage de l’année dernière où j’avais accepté de prolonger de 1 mois et demi le temps qu’il me trouve une remplaçante. Vous voyez où je veux en venir ? Ne lésinez pas sur les efforts, vous construisez votre futur, vous ne validez pas seulement votre année. Un stage c’est un véritable apprentissage, pas une corvée alors maximisez votre temps pour en ressortir grandi.


Si vous avez des petites expériences de stage à partager ou d'autres conseils, n'hésitez pas :)


No Comments

Enregistrer un commentaire