Being a cool girl

lundi 8 août 2016

Il y a ceux qui racontent leur vécu à travers des articles postés sur Internet, d’autres à travers des photos qui illustrent leur parcours et il y a ceux qui racontent leur expérience dans leurs paroles. Ce sont des manières différentes et pourtant derrière chaque expression il y a une histoire, un message et presque une leçon retenue de nos aventures.

La semaine dernière on a eu deux leçons : celle de Tove Lo et celle de Banks. On pourrait s’arrêter à l’air provocateur de leurs deux chansons, les écouter et se laisser emporter. On pourrait se prendre pour une queen détachée de tout en marchant sur « Cool Girl » ou bien faire la forte pas atteinte devant son ex en écoutant « Gemini Feed ». On pourrait juste « donner l’air » sans faire trop attention aux conseils que partagent ces deux artistes dans leurs paroles mais ce n’est pas ce qu’on va faire car « being a cool girl » d’après Tove Lo et Banks c’est…

__ On n’a pas besoin de mettre un nom sur chacune de nos relations. On n’a pas besoin de mettre des mots, de labéliser les gens, de faire rentrer chacune de nos actions dans une case. On peut parfois faire les choses parce qu’on veut les faire sans trop réfléchir où ça va nous mener. Arrêter de se poser des questions, improviser et oui peut-être que dans un mois, il faudra mettre un mot sur votre relation mais là, maintenant, ne réfléchissez pas.

__ Si un mec ou une nana ou un ami ou une amie ne fait pas attention à vous, à ce que vous lui dites, sachez que vous ne pouvez pas faire vivre une relation tout seul. Il est vrai que c’est triste de dire « au revoir » à quelque chose, à une relation, à quelqu’un que vous avez aimé mais les relations à sens unique ce n’est pas possible. Une relation c’est deux personnes, c’est de l’échange, de l’attention et de la communication. On ne peut pas forcer quelqu’un à entretenir une relation mais on ne peut pas non plus s’épuiser à le faire à sa place.




__ Il ne faut pas laisser le garçon mener la danse, le laisser penser qu’il peut faire ce qu’il veut parce que les mecs c’est « fait ce que je dis, pas ce que je fais ». Même sans labéliser une relation, on peut dire ce qu’on recherche, si ce n’est qu’un jeu ou si c’est une presque relation. Il faut que les deux « parties » soient d’accord sur le lien qu’ils entretiennent, s’il y a des sentiments en jeu et ne pas laisser el hombre faire sa vie, ses règles. Après tout l’être humain a un cœur.

__ Ne vous enfermez pas dans une relation qui vous rend triste. Il arrive souvent qu’une nana ne quitte pas son mec parce qu’elle a peur de se retrouver seule, de ne plus savoir comment vivre seule et se force ainsi à rester dans une relation même si elle en est malheureuse. Elle a pris ses habitudes, a son confort et contrairement à un mec qui a la technique du chimpanzé et qui ne restera pas longtemps seul après une rupture, la nana ne replongera pas dans une relation le lendemain. Ne soyez pas malheureuse, ne restez pas avec un mec s’il ne vous permet pas de vous épanouir. Vous serez plus heureuse seule même si vous pensiez que c’était celui qui vous conduirait à l’autel.




Du coup ces deux cool girls c’est un peu comme nos grandes sœurs, celles qui nous livrent conseils et réflexions sur ce qu’elles vivent, ce qu’elles voient, ce qu’elles expérimentent. Je suis pratiquement certaine que leurs albums à venir le 30 septembre pour Banks et mi-octobre pour Tove Lo nous réservent encore plein de leçons métaphoriques mais surtout des superbes chansons pop où elles glisseront un brin d’électro comme elles le font si bien tout en restant simple et sans artifices superflus. Finalement être une « cool girl » c’est ne pas se prendre la tête, suivre son instinct et son envie de composition, raconter ses histoires en ne se privant pas d’écrire sur quoi que ce soit et de temps en temps être assez folle pour se laisser la liberté d’improviser.


Et pour toi, c'est quoi la règle numéro 1 de la cool girl ?




No Comments

Enregistrer un commentaire