Instagram stories, j'aime et j'aime moins

mercredi 17 août 2016




Est-ce que vous aussi vous avez remarqué que peu importe le réseau social, dès qu’il y a un changement il faut qu’on râle ? Que ce soit quand Facebook réorganise le fil d’actualité par « pertinence », que Twitter introduise un onglet « pendant votre absence », que Snapchat supprime tantôt des filtres ou que Instagram décide de lancer des stories, il y a toujours un truc pour qu’on râle. Fun fact : pour une fois, ce n’est pas que nous les français qui râlons mais la terre entière.

Cela fait maintenant une dizaine de jours que Instagram a dévoilé « Instagram Stories » basé sur le principe des vidéos courtes publiées directement dans l’application et qui copie – oui on l’avoue et on l’assume – le principe de Snapchat. Comme tout le monde, j’ai bien sur essayé Instagram Stories pour voir comment ça marchait parce que 1/ quand on bosse dans le social media c’est intéressant de savoir les possibilités que ça peut offrir dans l’évolution et la promotion de contenu et 2/ parce que j’étais assez curieuse. Petit débrief de mon ressenti.

J’AIME
Le fait d’avoir une application pour faire plusieurs choses. Je suis le cliché de la nana qui le matin en se réveillant va faire un tour sur Twitter, puis Instagram, puis Facebook, puis Snapchat et après je sors de mon lit. L’avantage ici c’est que ça me fait une application de moins à checker et j’aime avoir plusieurs services réunis au même endroit.

J’AIME MOINS
Le fait que je ne suis pas du tout des personnes sur Instagram pour connaître leurs vies. Sur Instagram, je suis les gens pour leurs photos, leurs styles, l’inspiration. Je suis mes proches aussi. Je suis des influenceurs et j’en ai un peu rien à faire de suivre leur quotidien h24 en vidéo. S’ils m’intéressent vraiment, alors je les suis déjà sur Snapchat mais sinon ça fait beaucoup de stories de gens dont la vie ne m’intéresse pas plus que ça et ainsi un milliard de petits ronds que je fais défiler pour trouver des stories qui m’intéressent.

J’AIME
Le fait que ça nous rappelle qui sont nos abonnés. Oui vous savez grâce à la data qui nous permet de savoir qui a vu la vidéo ou la photo postée dans sa « story » cela nous rappelle qui nous suit mais aussi qui nous suit et ne like jamais nos photos (cela est une spéciale dédicace à Hello Valentine).

J’AIME MOINS
Le fait que mes amis restent sur Snapchat. Comme je le disais, j’aime le fait de me servir d’une application pour différentes fonctionnalités et cela serait ainsi génial de pouvoir me servir uniquement de Instagram si seulement mes amis passaient eux aussi de Snapchat à Instagram. A l’heure actuelle ce n’est pas le cas, mes amis ne sont pas trop à la pointe du social media malgré tout donc je continue à traîner sur Snapchat.

J’AIME
Le fait qu’on peut faire des dessins aux feutres fluorescents. Si vous me suivez sur Instagram et que vous avez vu ce que je poste dans ma « story » vous avez remarqué que j’étais une addict des feutres fluo qui permettent de dessiner de jolis cœurs sur les médias. Voilà, il en faut vraiment peu pour me rendre heureuse.

J’AIME MOINS
Le fait qu’on ne puisse pas envoyer de vidéo/photo qu’a une personne sauf si on utilise les MP Instagram mais je trouve ça pas pratique et beaucoup plus long. Le fait qu’on n’a pas de filtre trop rigolos et qui arrange notre tête cadavérique après une nuit blanche. Le fait qu’on n’a pas les filtres de localisation qui fait qu’on fait des photos pour ne rien dire juste pour mettre un filtre.

J’AIME
Le fait que d’un point de vue plus business on sort du côté enfantin qu’est Snapchat. On le sait, la cible de Snapchat c’est du 13-25 ans, c’est très jeune et d’un point de vue purement pro cela peut être très réducteur et montrer ses limites. Instagram est plus accessible pour les marques, moins cher et dépend de Facebook ce qui permet beaucoup de possibilité. Je pense que c’est un créneau qui va beaucoup plaire et on ne va pas en finir d’y trouver de la publicité.

EN FIN DE COMPTE
J’aime beaucoup Instagram Stories. Cela regroupe pas mal de fonctionnalités de Snapchat et c’est assez intuitif. Malheureusement les gens qui m’intéressent de suivre sur ce format court et éphémère n’utilisent pas cette fonctionnalité, bien trop attaché à Snapchat. Ma seule crainte c’est que ce nouvel outil soit envahi par la publicité et perde de son charme. A voir la tournure que cela prend d’ici Halloween ou bien Noël, en attendant je vais continuer de suivre les aventures de mes potes en vacances et accro aux filtres sur l’application jaune.


Que pensez-vous de Instagram Stories ? 
Prêts à quitter Snapchat pour l'application de Kevin ?




Au fait, que pensez-vous de petite playlist sur Snapchat pour vous partager mes écoutes du moment ? Je l'ai fait l'autre jour et j'ai eu quelques retours positifs. Si ça vous intéresse, n'hésitez pas à "aimer" cet article :) et à scanner le code ci-dessus !

No Comments

Enregistrer un commentaire