I'm alone. No you're not. x Joseph

mercredi 31 août 2016


Joseph c’est le groupe américain composé de trois sœurs : Allison, Meegan et Natalie qui au premier abord nous font un peu penser à First Aid Kit ou bien à HAIM avec leur style indie / folk, digne des musiques de publicité. 

Ce sont loin d'être des jeunes artistes contrairement à ce qu'on pourrait penser. Deuxième album, une longue liste de festivals à leur actif, Joseph est un groupe délicat mais qui assure.
Cet album ce sont des titres pop rock hymnes de scénario joyeux mais aussi des balades à coeur ouvert. Il y a "Canyon" qui introduit cet album avec panache et cette batterie qui annonce les intentions de rythme qu'on retrouve en fil rouge tout au long de l'opus. La chanson qui suit, "SOS (Overboard)", n'en est pas moins énergique bien qu'il faille attendre le refrain pour s'imprégner de leur esprit pop doux mais efficace, de quoi faire un single du tonnerre. Dans "Blood & Tears" c'est leur harmonie qui me frappe. Toujours dans un esprit très pop, leurs trois voix se mêlent à merveille et se font échos. C'est globalement ce qui m'a le plus plu dans cet album, la complémentarité de leurs voix qui apportent des notes très subtiles et des sons si agréables à écouter. Si elles ont la même harmonie en live, cela doit être magnifique à écouter. 

On plonge dans la balade avec "Hundred Ways" avec toujours cette batterie en fond qui revient à chaque refrain. "Plantes" et "I Don't Mind" continuent dans la même tonalité, douce et lente avec ces échos et cette force vocale qui rend les morceaux charmants. Malgré tout quand on écoute cet album dans l'ordre, ces trois chansons cassent le rythme pop initié au départ et font perdre ce rythme si précieux qui les accompagne et qui captive notre attention. Cela revient doucement avec "Whirlwind" avant de replonger dans le folk presque country de "White Flag" qui nous réveille. 

L'album se termine sur trois morceaux plus doux et où les voix de ces trois soeurs s'unissent de façon très mélodieuse, aussi mélodieuse que ce piano qui les accompagne dans "More Alive than Dead", que cette guitare qui accélère en fin de morceau dans "Honest", que ce violon ou violoncelle d'ailleurs dans "Sweet Dreams" et qui prend un air de Black Swan mêlé à la batterie. En échos, à faire ces choeurs, à prolonger leurs notes, leurs voix sont vraiment la force de leur album. Elles sont élégantes, rayonnent de simplicité et expriment la féminité. C'est en effet cette simplicité qui fait leur charme, sans artifices.

J'aime ce début pop, folk qui vous donne envie voyager et qui pourrait être la bande originale parfaite pour un road trip au milieu des Etats-Unis mais je regrette ce bloc de balade qui casse l'entrain initié. Bien qu'elles aient trouvé la recette parfaite pour exploiter leurs trois voix, j'ai l'impression que l'instrumental a été mis de côté pour qu'elles puissent mieux s'exprimer et pourtant je trouve que ces deux rythmes se marient à merveille dans Blood & Tears. 
C'est une belle découverte parce qu'on n'entend pas ces harmonies tous les jours mais j'avoue rester sur ma fin car j'aurai aimé encore plus de pop-rock comme présenté dans leurs singles.




Suivez-les sur FacebookTwitter

No Comments

Enregistrer un commentaire