Médaille du supporter

dimanche 3 juillet 2016

Jour de match, jour de grand match pour les Bleus. 

Aujourd'hui, il ne faudra pas que nos Bleus se fassent surprendre par le petit poucet de la compétition : l'Islande. J'aurai presque envie qu'on perdre tellement je trouve leurs supporters attachants. Ils font partis de ces belles histoires du football, avec cette joie, cette envie, ces beaux discours, ces sourires. Ils ont cette ferveur, deux fois plus grande que la nôtre nation du football. 10% de la population islandaise sera à Paris aujourd'hui et même si d'accord, ça ferait beaucoup de déplacer 10% de la population française dans un pays étranger pour une compétition de football, je trouve cet engouement fabuleux. 

Alors bien sur, même si je trouve les islandais attachants, pas question qu'on perde quand même. Sans vouloir dénigrer les islandais, ce serait quand même une honte de se faire éliminer 1/ en quart, 2/ face une équipe aussi "petite". Mais vous me direz, ils ont bien éliminé les anglais.

Cette place en quart, on l'a acquis grâce à notre victoire contre l'Irlande du Nord dimanche dernier. Curieux match, grand Griezmann. Et on peut dire ce qu'on veut mais depuis une semaine, ils nous manquent un peu les supporters irlandais. Eux aussi sont arrivés avec leur patriotisme, leur joie, leur ferveur. Ils ont retourné nos rues, fait danser nos CRS, chanter berceuse et sérénade. Ils sont quand même plutôt chouettes ces irlandais, on les aurait presque invité à rester jusqu'à la finale pour continuer à animer nos rues et nos stades. Ils ne s'arrêtent jamais de chanter, même dans la défaite. C'est vraiment une belle mentalité, quoi qu'on en dise. Toujours de bonne humeur !

Pour patienter jusqu'au match de ce soir et parce que je suis un peu nostalgique de ces actes de supporters irlandais, je me suis dit qu'un nouveau visionnage ne ferait pas de mal à personne. Oh, et peut-être que ça donnera une leçon de supporters à certains - au lieu de se battre par exemple ;)

Quand les supporters irlandais chantent pour la police



Quand les supporters irlandais draguent une policière



Quand il ne suffit que d'un ballon lancé par un supporter ayant une tête de cheval qui rentre par la fenêtre d'une chambre d'hôtel pour les rendre heureux



Quand les supporters irlandais chantent une berceuse




Et vous, quel acte irlandais vous a le plus marqué ?


No Comments

Enregistrer un commentaire