Carte postale basque

lundi 18 juillet 2016


La balade des touristes, et de papy et mamie le long de la côté.

En plein après-midi, à Biarritz, l'été, il y a trois types de personnes :
- il y a papy et mamie assis avec leurs copains à l'ombre d'un arbre sur un banc
- il y a les locaux qui n'ont pas besoin de traverser toute la France pour aller à la plage et qui peaufine leur bronzage bien entamé
- il y a les touristes, de passage pour la journée qui remonte la côté du casino jusqu'à l'aquarium, tantôt jusqu'à la côté des basques mais pas tous, pour voir le rocher de la Vierge. Ceux là n'iront pas mettre les pieds dans l'eau car ils ont oublié les serviettes.

Alors ici on ne joue pas vraiment à la pétanque, la côte basque ce n'est pas la côte d'Azur. C'est plus simple et c'est ce que j'y aime. Pas trop d'artifices, pas de Nikki Beach. Pas besoin d'être bien maquillée ou bien coiffée. Sur les bancs il y a mamie qui étudie les touristes, les touristes qui étudient le paysage et les baigneurs qui étudient l'agitation de la mer avant d'avancer les pieds vers là où ils n'ont plus pied.

Un été sans une escapade, même de quelques heures, sur la côte basque ce n'est pas un été. J'aime cette région, la mer et la montagne, cette proximité avec l'Espagne, la chaleur des gens d'ici et leur attachement à la culture du pays. C'est bien dommage qu'une région aussi belle et agréable soit si loin de Paris d'ailleurs.

L'eau bleue d'un côté, les bouquets d'hortensias de l'autre, la balade peut être courte ou longue selon le rythme que vous lui donnez ou bien si vous vous arrêtez prendre une glace. La seule certitude que je peux vous apporter, c'est qu'avec cette balade de côte, l'envie de vous baigner et de plonger dans cette eau limpide sera débordante alors prévoyez les maillots, ne passez pas à côté de votre baignade. Et pour ne pas passer à côté de votre bronzage, pensez à la crème solaire, ne faites pas comme moi ;)















No Comments

Enregistrer un commentaire