Quand Bigflo et Oli se réédite

jeudi 14 juillet 2016


J'ai découvert Bigflo et Oli un peu par hasard l'année dernière. C'était aux Vieilles Charrues. On était entre deux actes qu'on voulait voir et ils avaient l'air de mettre une ambiance royale. On a été les écouter et on s'est pris au jeu. On ne connaissait pas les paroles mais on communiait tous ensemble dans le public. Quelques jours plus tard, j'ai quand même pris le temps d'écouter leur album afin d'assimiler un peu mieux leur genre et leurs paroles. 

Je les ai revu récemment, au Chorus à La Défense. J'ai trouvé qu'ils avaient tellement évolué sur scène. Ils sont de plus en plus à l'aise, leur énergie est contagieuse et ils savent toujours mettre autant d'ambiance en charriant les parisiens. Ils sont vraiment sympathiques, fidèles à eux même, et l'ambiance en concert est géniale. Ils font preuve de beaucoup d'autodérision également. Je sais qu'ils passent dans plusieurs festivals cet été dont aux Franco aujourd'hui alors ne les loupez pas !

J'aime leur flow, cet hip-hop simple auquel ils ajoutent un peu d'alternatif, un peu de pop mais qui garde sa marque de fabrique à travers des punchlines qui marquent les esprits. Certains trouveront leurs paroles trop gentilles, pas assez provocantes, je ne peux pas dire que ce sont des critères d'éligibilité à la classe du hip hop et du rap. C'est une question de rythme, de message que t'as à raconter et de l'authenticité avec laquelle tu le fais. La manière de manier les mots, les figures de style. Pas besoin d'être vulgaire tant que le message passe.

Alors il y a quelques semaines ils ont sorti la réédition de leur album "La Cour des Grands" avec pas moins de 31 morceaux. Pas mal de bonus mais surtout trois inédits qui reviennent un peu sur tout ce qui leur est arrivé en un an, sur la sortie de cet album, ce que ça a changé, ce que ça les a fait ressentir. 


Il y a ce premier inédit : "Je suis" et qu'on pourrait résumer par cette phrase finale "Je suis la France". Dans cette chanson Bigflo et Oli dressent le portrait de tous ces visages qu'on croise, de ces personnes qui nous entourent et à qui on ne fait pas toujours attention. C'est une chanson sur les visages de notre société français, sur ces visages qui ne sourient pas toujours, ces visages abimés. C'est les maux exprimés par les mots, justement. La mélodie est grave, les mots sont lourds mais cette chanson vous marque. Elle est vraiment très belle, très forte.


S'en suit la chanson "A mon retour" avec un long questionnement sur les erreurs du passé, sur ce qu'on ferait si on pouvait changer les choses. Ils grandissent sur la route, ils grandissent grâce à l'expérience qu'ils vivent. Ils parlent du délaissement des autres et pourtant on sent beaucoup de reconnaissance dans leurs mots. C'est une chanson qui traverse le temps entre celui qui doutait hier et celui qui a touché les étoiles. Finalement Bigflo et Oli c'est des humains comme les autres, avec des regrets, avec des erreurs mais qui veulent les changer. Comme si ils étaient partis en exil pour mieux revenir.

 
Le dernier inédit : "Début d'empire". Sûrement mon inédit préféré. C'est une chanson qui revient sur ce qu'ils vivent quand ils sont sur la route, sur ce qui se passe dans leur vie depuis la sortie de leur album. Toujours à droite à gauche, les parents au téléphone, en mission avec le frangin. Cette chanson parle de ce rêve qu'ils ont atteint après être monté dans le train comme ils disent. Ils ont saisi cette chance, ils ont essayé de faire de la musique et ils ne le regrettent pas. Ils parlent des leçons apprises sur la route. Ils profitent de l'instant présent. Toujours reconnaissants mais sans oublier de préciser que sans travail on ne peut pas atteindre ses rêves. C'est finalement comme si ils ne réalisaient pas complètement où ils sont arrivés. C'est beau. Une chanson pour résumer une année de gloire. 

Ce que j'aime avec Bigflo et Oli c'est la justesse de leurs mots, c'est presque poétique tellement ils arrivent à vous porter dans leur univers. C'est bête mais il n'y aurait pas de mélodie que ce ne serait pas si grave tellement ils manient les mots comme des grands. Ces deux frères sont comme une souffle frais dans la musique et le rap français. J'aime j'aime j'aime. 




No Comments

Enregistrer un commentaire