Trouver la motivation de faire du sport

mardi 10 mai 2016



Une de mes résolutions avec mon retour à Paris, enfin si on peut appeler ça des résolutions, c’était de me remettre sérieusement au sport. Il fait nuit beaucoup trop tôt à Londres pour se motiver à courir. 16h, la nuit noire, vous n’avez qu’une envie : regarder le nouvel épisode de votre série du moment avec un paquet de chips et un verre de vin. Vu le programme, les calories s’enfilent et au bout d’un moment il est temps de tirer sur la sonnette d’alarme. J’ai repris les choses en main, bouclé un abonnement à la salle de sport et je me motive comme je peux après ma journée de boulot pour monter sur l’elliptique plutôt que de m’affaler sur mon canapé. Heureusement, j’ai une playlist du tonnerre qui me motive. Ce genre de playlist qui vous fait accélérer le rythme, qui vous donne envie d’aller encore plus loin dans vos efforts et de repousser vos limites. La mienne est principalement composée de titres électro, qui me permettent de caler mon rythme et ma cadence. Ce genre de chansons qui marquent votre course par exemple. J'ai besoin de ces chansons dynamiques pour me donner de l'énergie contrairement aux chansons que j'aime écouter le matin dans les transports en commun et qui paraissent comme des berceuses à côté de celles-ci.


Mais la vérité c’est qu’une bonne playlist ne suffit pas à se motiver à passer 1 heure à la salle alors qu’on aimerait lézarder en regardant Netflix. Il faut aussi se demander pourquoi on fait du sport, trouver une vraie source de motivation…

Perdre du poids – S’affiner – Se tonifier
Se défouler – Se libérer de ses tracas de la journée – Penser à autre chose
S’épuiser pour mieux dormir – Se donner un coup de fouet dans sa journée
Se sentir bien dans son corps – Se sentir vidé et apaisé

Et puis il faut avouer qu’être à l’aise dans ses baskets peut aider. Avoir une tenue confortable, des chaussures qui ne font pas mal aux pieds, une brassière qui ne fait pas mal au dos quand on part courir… Une tenue colorée aussi qui nous motive, qui change de notre ensemble noir quotidien qu’on met pour affiner nos cuisses. A la salle, pas de tricherie, c’est un peu venez comme vous êtes pour devenir qui vous voulez et faire ce que vous souhaitez. Il n’y a pas d’endroit où vous serez plus répugnant, plus transpirant, plus rouge tomate qu’à cet endroit alors pas de stress, on est tous dans le même bateau.


Enfin il y a le « sport buddy » qu’on traîne au cours de pilates ou qu’on motive pour un run anti gueule de bois le dimanche matin. C’est toujours mieux à deux, on se pousse l’un et l’autre. On ne lâche pas tant que l’autre n’a pas lâché. On se motive le soir quand on sait que l’autre y sera. On alterne les séances où on est trop essoufflé pour parler avec celles où on peut facilement s’updater sur ce qui se passe dans nos vies et faire les commérages du mois. Tout le monde fait ça, ne me faites pas croire l’inverse. C’est même une excuse pour se dire qu’on va faire du sport. Puis quand on est ici, à se passer le ballon tout en faisant travailler nos abdos, on se dit qu’on pourrait rester des heures. Les efforts se transforment en partie de plaisir et ça vaut carrément le coup d’avoir un « sport buddy ».


Et vous, quelles musiques sont dans votre playlist de sport ?
Où puisez-vous la motivation de faire du sport ?



No Comments

Enregistrer un commentaire