Porte-monnaie vide

mercredi 4 mai 2016





Ne jamais avoir de monnaie dans son porte-monnaie.

Vous allez me dire que c’est un problème de riche, un problème qui n’est pas existentiel. Ce n’est pas faux. Vous allez me dire que je ne donnerai pas plus aux personnes qui font malheureusement la manche si j’avais de la monnaie. Ce n’est pas faux.

Je n’ai jamais de monnaie sur moi, sauf quand je suis à l’étranger et que la monnaie du pays où je suis n’est pas l’euro et que les frais de change sont démesurément exorbitants. Appeler ce pays le Royaume-Uni.

Je n’ai pas peur de perdre mon argent, je pense juste qu’il est plus pratique de tout régler par carte bleue. C’est une question de facilité. Le problème c’est que quand j’ai besoin de payer 5 euros pour un café latte dans un café parisien où il ne prenne pas la carte avant 15 euros, je me retrouve con. Je me retrouve à devoir demander à mon pote de payer mon café en cash et à lui promettre que le prochain café c’est moi qui paye.
Deuxième problème : je ne vais pas revoir ce pote avant au moins deux mois et il est fort possible que d’ici là j’ai oublié et qu’il m’arrive donc la même mésaventure.
Troisième problème : il m’arrive la même chose plus tard dans la soirée au japonais où du coup ma pote m’avance deux euros. Je lui promets de lui rembourser la prochaine fois où l’on se voit. J’oublie à chaque fois car je n’ai pas plus de monnaie les fois suivantes.
Quatrième problème : je raconte ma journée à ma mère, je lui dis que je n’avais pas de monnaie et la voilà qui me dit qu’il faut toujours avoir de la monnaie sur soi. Au cas où. On ne sait jamais ce qui peut arriver. Et si soudainement ma carte bleue décide de ne plus marcher et que je suis coincée au milieu de Paris sans batterie sur mon téléphone et que j’ai perdu ma carte Navigo. Je le reconnais c’est une situation extrême mais dans le fond, maman n’a pas tort. Une maman n’a jamais tort.

C’est donc une histoire sans fin, celle qui raconte comment je dois de l’argent à la moitié de mes amis parce que je n’ai jamais de monnaie sur moi, sauf les inconditionnels 1, 2 et 5 cts, et où ma mère passe son temps à souligner ma bêtise.

Du moins ça c’était avant. Il est vrai que je n’ai toujours pas de monnaie sur moi et que je me fais toujours avoir au café car il ne prenne pas la carte mais maintenant il y a Lydia. Grâce à Lydia je ne dois plus une pièce à mes amis. Une soirée pizza ? C’est réglé en temps réel. Pareil quand l’un prend trois places de concert. Et pour ça, même pas besoin qu’on s’échange nos RIB, il suffit juste de télécharger une application mobile.


L’idée : télécharger l’application mobile et rentrer ses coordonnées. Pour faire des virements à vos amis, il vous suffit uniquement d’entrer leur numéro de téléphone et la somme que vous souhaitez leur verser. Ils ont ensuite une semaine pour accepter le montant et c’est ensuite à eux de le virer sur leur compte. Même manipulation si c’est à vous qu’on doit de l’argent. Vos amis sélectionnent votre numéro de téléphone, inscrivent le montant qu’ils vous doivent. Vous validez puis vous transférez l’argent sur votre compte. C’est simple comme bonjour. Efficace. Vous n’avez plus de dettes envers vos potes et ils n’en ont plus vers vous.

Je n’ai toujours pas de monnaie sur moi mais je n’ai plus aucune dette. Et puis qui sait, le jour où j’aurai un vrai problème de carte bleue, cela me fera peut-être réaliser qu’il est indispensable d’avoir de la monnaie sur soi. Mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, ma carte bleue me suffit.


 Et vous, quel est votre bon plan du jour à partager ?


PS : Avant que quelqu’un ne se pose la question, non cet article n’est pas sponsorisé. Je vous partage juste le bon plan qui sauve nos virements d’argent, à moi et mes potes, quand on organise soirées, concerts ou bien week-ends. C’est vraiment un life saver pour les gens comme moi qui ne retirent jamais d’argent.


No Comments

Enregistrer un commentaire