Artistes de tous genres

jeudi 26 mai 2016



Dans un mois on entamera notre dernier jour au Solidays. Une nouvelle fois on se dira que c’est passé trop vite, qu’on aimerait que ça dure 4, 5 jours. On regrettera d’avoir loupé une chanson. On se ravira d’avoir découvert de nouveaux artistes. On sourira en pensant à nos belles rencontres. On se préparera à applaudir toute l’équipe du festival et les bénévoles. On chantera « I will survive » comme on le fait tous les ans.
J’aime Solidays parce que c’est un festival différent. Différent à travers son engagement et ses motivations premières qui sont de récolter des fonds pour l’association Solidarité Sida mais aussi de faire de la prévention. Différent à travers sa line up qui ne s’accorde pas toujours avec celles des autres festivals de la saison car on souhaite rémunérer au minimum les artistes pour dégager le plus fond. Ce dernier point est très important pour moi car c’est vraiment ce qui fait la singularité du festival : trouver de tout, de tout genre, de tout style, de tout mouvement… On sait qu’on ne verra jamais certains artistes à Solidays mais on sait aussi que beaucoup d’artistes sont là par générosité et ce n’est pas le coût de leur cachet qui leur donne cette énergie mais bien l’envie de faire plaisir.

Cette année à Solidays on va vraiment trouver de TOUT.
On va retrouver quelques têtes d’affiches de l’été avec Bigflo & Oli, Jeanne Added, Synapson, Louise Attaque, Louane, Feu! Chatterton ou encore Jain.
On va retrouver du son électro - alternatif avec Club Cheval, Boys Noize, Feder, St Germain, The Avener, Odesza, Bloc Party et DJ Snake.
On va retrouver des artistes engagés avec Ibrahim Maalouf et Oxmo Puccino.On va retrouver les émergences de l’année avec Broken Back, Yanis.
On va retrouver des institutions de la musique avec M83 et Keziah Jones.
On va retrouver de la musique sans prise de tête avec Salut c’est cool, drôle et décalée.
On va retrouver la pop folk qu’on adore pour passer de l’après-midi douce à la soirée folle avec Talisco, Bagarre , We Are Match, Selah Sue et The Shoes.
On va retrouver le hip hop qu’on aime avec Cypress Hill.
Et on va surtout faire plein de découvertes parce qu’on est curieux et qu’il y a aussi plein d’artistes qu’on ne connaît pas. L’année dernière ma grande révélation fut Caravan Palace et j’espère avoir un aussi gros coup de coeur cette année.

Alors si ces quelques noms vous ont donné envie de venir faire la fête à Longchamp sachez que vous pouvez encore acheter des billets 1J ou des billets nuits mais si vous avez envie de faire doublement ou triplement la fête, vous pouvez trouver des pass plusieurs jours sur la bourse officielle ZePass.

On sait, on nuie - un peu - à votre compte en banque mais c'est une expérience qui en vaut le coût !





No Comments

Enregistrer un commentaire