Un jour, un compliment

mardi 1 mars 2016



A défaut de le savoir, je suis ravie de vous annoncer qu’aujourd’hui est la Journée Mondiale du Compliment. C’est drôle toutes ces journées « mondiales ». Il y en a pour tous les goûts et on se demande où certaines personnes vont chercher leurs idées. Il y a par exemple une journée mondiale de la plomberie le 11 mars ou encore une journée mondiale du scrapbooking le 2 mai. Néanmoins la vraie raison de ces mots n’est pas pour vous dire que certaines personnes créent des journées mondiales pour tout et rien mais plus pour vous rappeler qu’il est important de vous complimenter et d’être honnête quand on complimente autrui.

Tout d’abord, il y a le fait qu’on oublie souvent de se complimenter soi-même, préférant l’option se dévaloriser. On se dit souvent qu’on est bonne à rien, qu’on n’y arrivera pas, qu’on a fauté… Pour se faire des reproches envers nous-même, pas besoin de manuel nous sommes des experts. On a gagné une journée avec le moral à zéro, de la culpabilité et on se sent comme moins que rien. S’il vous plaît rassurez moi, je ne suis pas la seule ? Bon et si je suis la seule, tant pis. Avec le temps, j’essaye d’arrêter cette dévalorisation de moi-même en relativisant ces mauvaises expériences qui conduisent à me faire des reproches en me disant qu’il y a plus grave, que personne ne va mourir de mes actes, que zen doucement on recommence. L'être humain n'est pas parfait et fait des erreurs. L'essentiel c'est d'en tirer une leçon et de ne pas recommencer. Vous avez envoyé un mauvais mail à une mauvaise personne ? Vous checkerez deux fois le destinataire la prochaine fois. Vous avez pris un kilo de trop car vous avez mangé une pizza entière ? Vous en mangerez la moitié la prochaine fois. Et puis après avoir essayé de dédramatiser la situation, faites-vous un compliment, récompensez-vous vous-même. L’idée n’est pas de devenir narcissique et de se dire tous les jours qu’on s’aime ou qu’on est le meilleur, l’idée est de s’encourager, de se dire qu’on est capable de faire les choses car c’est le premier pas pour les faire. Se complimenter soi-même ce n’est pas combler un manque qu’autrui ne satisfait pas c’est tout simplement croire en nous, être sa propre cheerleader. Se complimenter c’est arrêter de se marcher sur les pieds par nous-même.
Et puis il y a le fait de complimenter autrui. Je pars du principe que si on veut recevoir des compliments il faut aussi en donner. Il faut donc croire en les autres, les encourager, leur dire qu'ils en sont capables, leur remonter le moral mais il ne faut pas mentir. Souvenez-vous de cet article où je vous disais qu'être une fangirl c'est quelque chose de positif, figurez-vous que c'est vrai. Il faut distribuer de la positivité pour en recevoir et c'est pareil avec les compliments. Il faut créer un climat de confiance et d'échange. Il faut arrêter de s'énerver au premier couac. Là aussi, tout est rattrapable sauf quand ça implique une coupe de cheveux. J'ai décidé d'arrêter de dire aux gens qu'ils vont y arriver quand il y a quatre obstacles devant eux. Je préfère leur dire "attention ça ne va pas être facile" que "vas y tu vas y arriver les yeux fermés" en sachant que cela sera compliqué. Je préfère dire à ma copine qui se demande si elle va prendre un supplément chantilly que "oui ce n'est pas raisonnable" plutôt que "t'inquiète fait ça tous les jours et tu garderas quand même la ligne". Bien sur qu'on fait tous ça par politesse mais on peut aussi être honnête avec tact, non ? Enfin vous me direz je n'ai pas de tact, du moins j'essaye mais je suis souvent un peu cash. Il faut que je travaille là-dessus car du coup je dis beaucoup de vulgarités. Ce n'est pas très joli.

Tout ça pour dire que oui faites des compliments mais faites vous aussi des compliments, au moins un par jour ou bien écrivez-vous des compliments et piochez un papier par jour. Je pense sincèrement que notre bien-être passe par des moments pour soi mais aussi des mots doux à soi. Tout simplement, AIMEZ VOUS.



No Comments

Enregistrer un commentaire