Macklemore & Ryan Lewis : acte II

mardi 29 mars 2016



Vendredi soir, j’ai mis les pieds dans le nouveau Bercy ou celui qu’on doit à présent appeler AccorHotels Arena.

En Novembre dernier, bien avant la sortie du nouvel album, on a pris des places pour retourner voir Macklemore & Ryan Lewis. On avait une certaine appréhension parce que le premier concert avait été légèrement inhabituel (beaucoup de talk, plusieurs fois les mêmes chansons) mais on avait quand même passé un super bon moment parce que ces gars sont les rois de l’ambiance. On a donc remis ça et on n’a pas été déçu du voyage.
Avant le concert, on s’est quand même un peu interrogé. Le nouvel album sorti le mois dernier comprend ¾ de featuring et la question de la prestation de ces morceaux étaient le point d’interrogation de la soirée. Il est évident que Macklemore ne peut pas faire une tournée avec tous les artistes qui ont participé à son dernier album. On était un peu septique. On s’interrogeait sur le rendu et il faut avouer qu’ils n’ont pas manqué d’ingéniosité.

Après deux premières parties et le plaisir de découvrir Raury en live, c’est l’heure du show. Un show coloré, un habillage vidéo splendide, des musiciens toujours au top, des invités qui mettent le feu, des danseurs jamais fatigués, un Ryan Lewis casquette Nike vissé sur la tête et un Macklemore qui nous partage toujours ses expériences.
Il y a des artistes qu’on aime pour leurs chansons, des personnes qu’on aime pour leurs caractères. Moi j’aime Macklemore pour ses chansons, son caractère, ses engagements. Il ne rappe pas pour rapper, il rappe pour parler de ce qu’il vit, de ce qui lui tient à cœur. Il n’ajoute pas des « bitch » et « nigga » toutes les deux phrases. Ses mots ne sont pas violents. Il partage son quotidien, celui maintenant de star allant à des cérémonies, de papa qui veut donner le plus bel exemple à sa famille, d’hommes qui hait le racisme et les discriminations… Ce n’est plus le gars qui sort de rehab et qui veut être bon pour une femme, maintenant il veut être bon pour deux femmes, pour partager ses valeurs avec son public, pour éduquer, pour dénoncer.


Comme toujours, ils savent mettre l’ambiance, nous faire sauter, nous faire danser. Ils savent aussi nous émouvoir à travers leurs discours mais aussi leurs chansons comme quand Growing Up débute. Les deux derniers albums sont mis à l’honneur, ils ne passent pas à côté des incontournables et nous présentent les nouveautés. On commence avec Light Tunnels, Brad Pitt’s cousin suit avant Buckshot… Le show dure presque 2 heures et le temps passe beaucoup trop vite. Pour plusieurs featuring, c’est le visage de l’artiste qui est projeté sur les écrans géants avec une mise en scène qui fait comme un clip, comme pour White Privilege II. C’est un peu dommage dans un sens qu’il manque la plus-value de la version live mais c’est le seul petit point d’ombre dans cette soirée qui se fini confettis dans les airs, Dowtown résonnant dans Bercy.

Macklemore est le roi de l’ambiance, le roi du discours, le roi de l’histoire. Il parle moins, beaucoup moins que lors de son précédent concert il y a plus de deux ans et demi mais il sait toujours transmettre autant d’émotions. Il nous touche par sa sincérité. Ses paroles ne sont pas que des mots qui se suivent, c’est une histoire, un discours, un manifeste, un engagement. Il croit en ce qu’il chante, vraiment. Il est là pour témoigner, pour emporter, pour partager. Il a toujours la même humilité et la même reconnaissance pour son équipe, son public. C’est un de ces artistes qui ne cesse de dire merci, un de ces artistes pour qui vous vous cassez les cordes vocales pour lui rendre tout le bonheur qu’il vous donne.

Me voilà donc, quelques jours plus tard, à faire ce que j’aime le plus après avoir découvert un album en live : réécouter en boucle l’album studio, me réapproprier les accords, les paroles. Je suis à deux doigts de prendre un billet pour le Main Square rien que pour eux. Oui, ma faiblesse n’a pas de limites envers ce duo. Et si vous n’avez pas encore vu Macklemore & Ryan Lewis en live et que vous adorez leur style, foncez. Vous passerez un excellent moment. Vous en redemanderez.



Et vous, quel est votre prochain concert ?




1 commentaire:

  1. Super article !
    J'étais à leur concert de samedi à Nantes et c'était la première fois que je les voyais en live ... j'ai pas été déçue ! J'étais tout devant et les deux premières parties comme Macklemore et Ryan Lewis était super et l'ambiance était géniale ! J'ai même réussie à serrer la main à Macklemore quand il s'est jeté dans la fosse ;)
    J'ai qu'une hâte, y retourner !

    RépondreSupprimer