Joséphine, Google et le test de grossesse

jeudi 3 mars 2016




Mardi soir on a été à La Nouvelle Seine pour découvrir le spectacle de Joséphine Draï : « Joséphine se pose ». C’est l’histoire d’une trentenaire qui après avoir fait un test de grossesse passe en revue pendant les 3 minutes d’attente tous les avantages et les inconvénients à être mère : est-elle prête à se poser ?

Elle se questionne sur ce que c’est d’être mère, comment on devient mère, comment on fait pour donner une bonne éducation à son enfant... Elle fait le parallèle entre sa mère, le modèle qu’elle a eu, et la mère qu’elle sera, le modèle qu’elle veut être. Elle se remet en question, se dit qu’elle ne sera jamais capable d’être mère. Elle se questionne aussi sur sa vie de femme, sur cette liberté qu’il n’y a plus mais sur la responsabilité qui débarque. Elle se pose beaucoup beaucoup beaucoup de questions mais elle a un super Google pour l’aider à y voir plus clair. Comment annoncer à son mec qu’on est enceinte ? Pas de souci, Google est là. Comment accoucher sans douleur ? Pas de souci, là encore Google a la solution. Et vous allez voir, son Google a une voix hyper sexy !


Joséphine Draï mêle chant, humour et sketch pour imager la situation et son questionnement. Elle a aussi une conscience qui ne cesse de la tourmenter en lui demandant si un bébé c’est positif ou non. Joséphine dit haut et fort ce que chaque nana s’est déjà demandée en pensant à l’étape bébé.

Alors non, il ne faut pas être enceinte pour voir ce spectacle ou déjà penser au bébé. C’est à voir avant, pendant et après cette étape parce qu’on se retrouve forcément dans les situations racontées. On se retrouve dans l’appréhension et dans les idées reçues. Je veux dire par là que toute nana s’est déjà dit qu’il était impossible qu’on accouche d’un bébé, que ça ferait trop mal et qu’il resterait bien au chaud dans son ventre toute sa vie. On a toute déjà pensé à cette éventualité en se disant que non, l’accouchement ce n’est pas pour nous, qu’on n’en serait pas capable. On partage avec ce personnage les doutes, les peurs mais aussi les joies et le bonheur qu’on associe à la maternité. Finalement, on se rend compte qu’on a toutes les mêmes questions, que personne n’est vraiment prêt à être maman et qu’un jour ça arrive et on avise car non, aucun manuel vous apprendra à être une super maman.

Pendant une heure on rigole, on se moque de nous, de notre anxiété, de la vie… Joséphine transcrit la femme moderne qui sait qu’elle doit avoir un enfant mais qui ne sait pas comment elle l’assume. Joséphine illustre notre société qui va un peu trop vite pour nous et dans laquelle on se sent dépassé par les événements. Et puis après une heure de spectacle, on a très envie de savoir si toutes ces questions, si ces angoisses aboutissent à une grossesse ou si on a juste eu un coup de stress pour si peu.

Le spectacle se joue jusqu’à la fin du mois à La Nouvelle Seine et je vous conseille d’y aller entre copines ou avec votre copain, juste pour qu’il réalise à quel point les pensées d’une femme sont complexes. Pour ceux qui ne le savent pas, La Nouvelle Seine est un bar-resto péniche qui a aussi une salle de théâtre dans la cale, idéal pour prendre un verre avant la représentation avec vue sur Notre Dame. Petit conseil, si vous êtes très sensible et que vous avez le mal de mer, ne vous mettez pas sur les extrémités des rangs mais au milieu car de temps à autres d’autres péniches passent à côté et ça bouge un tout petit peu.


Et puis, si on est là c’est que nos mamans ont réussi à accoucher et à nous élever alors pourquoi pas nous ?

No Comments

Enregistrer un commentaire