Tips : Etre à l'aise à l'oral

jeudi 4 février 2016

On est tous à un moment de notre vie obligé de passer un oral. Un oral pour un exposé au collège, un oral de TPE, un oral de langue pour le BAC, un oral de compétition, une soutenance orale de mémoire, un entretien oral, un oral face à un client… En effet, on nous a donné une voix pour nous en servir même si cela en pétrifie plus d’un.

La principale raison pour laquelle on n’aime pas parler à l’oral c’est qu’on a peur d’être ridicule. On a peur de se tromper et de ne pas savoir répondre à la question. On a peur de devenir rouge, muet et d’être à jamais cette personne dont on se souviendra comme celle qui a laissé planer un blanc sans savoir quoi répondre. On n’a pas vraiment peur de l’oral, de parler face à quelqu’un mais plutôt de ce que quelqu’un va nous dire et nous demander.

Cette année, je passe tous mes oraux en anglais. En plus du stress de ne pas savoir quoi répondre, j'ai le stress de ne pas savoir le mot dont j'ai besoin pour répondre, d'avoir un accent qui fait comprendre un autre mot, d'utiliser la mauvaise conjugaison et de faire une phrase grammaticalement incorrecte. Stressée ? Non si peu. La vérité c'est qu'un moment il faut se lancer dans le bain, ce ne sera jamais parfait mais vous avez le mérite d'avoir essayé. Il vaut mieux essayer que de se cacher derrière sa peur et d'avoir... toujours peur. Et puis, on est tous dans le même bateau. Dans ma classe, on a tous nos difficultés et finalement on s'intéresse plus au fond qu'à la forme. Dites vous qu'un moment faut sauter dans le grand bain, nager et même si au début vous faites du sur place à force de vous entraîner vous allez avancer.

Je crois que personne m’a déjà dit « t’inquiète je gère » ou alors des personnes qui cachent leur stress derrière cette façade sur d’eux mêmes. On appréhende tous, c’est normal mais parce qu’on est obligé d’y arriver un jour je me suis dit qu’il pourrait être sympa de vous partager quelques tips et phrases que je me répète pour me dire que tout ira bien, ou presque.


Ne faites pas des scénario pré-oral, rien de ce que vous allez imaginer va se réaliser.

Ne mangez pas quelque chose qui vous rendrait malade, que vous digérez mal ou qui peut vous faire roter face à votre interlocuteur. Cela pourrait engendrer une situation plutôt gênante.

Un oral ça se prépare alors on n’arrive pas les mains dans les poches (ou alors c'est le meilleur moyen de stresser et de se planter). Révisez votre présentation, soyez sûr de maitriser ce que vous allez dire et si vous sentez qu’on peut vous poser telle ou telle question, faites des recherches en amont.

On est fier de ce qu’on présente. Soyez fier de ce que vous présentez, faites-en sorte d’avoir un joli powerpoint et c’est parti. Vous avez travaillé dur alors ce n’est pas pour vous laissez intimider par un jury qui fronce les sourcils mais qui est peut-être gentil.

On fait attention à notre comportement et à nos gestes. On ne détourne pas le regard, on ne montre pas qu’on est stressé et on regarde entre les deux yeux. On ne tripote pas ses doigts dans tous les sens. On sourit. Tout va bien.

Le ridicule n’a jamais tué personne. D’autres ont fait pire avant vous.

Vous êtes humain, vous avez le droit de vous tromper. On ne va pas vous manger.

Si vous avez un doute, excusez vous puis reprenez. Si vous avez fait une erreur ne vous enfoncez pas. Dites que ce n’était pas ça et reprenez là où vous avez dérapé. Il vaut mieux se rattraper que s'enfoncer.



Vous paniquez toujours ? Respirez, faites comme à la relaxation. Angoisser ne résoudra pas votre problème, vous allez forcément devoir le passer cet oral alors au lieu de paraître stressé, perdu et angoissé, dites vous qu’il faut y aller, que ce n’est que 20 minutes et après vous serez comme le roi du monde. Allez les gars « I believe I can fly ».



Et vous, des techniques pour ne pas angoisser avant un oral et y aller yolo ? 


No Comments

Enregistrer un commentaire