Ces phrases qu'on te répète à ton retour de l'étranger

vendredi 19 février 2016




Quand vous revenez de l’étranger, vous devenez un peu une bête de foire. Les gens vous tombent dessus et vous posent tous les mêmes questions. Au début c’est rigolo, on est tous un peu flatté quand autrui s’intéresse à nous. Notre égo est boosté et on fait de longues descriptions où on idéalise un peu la réalité (ne mentez pas, on le fait tous). A la cinquième entrevue, on devient un peu lassé. Du coup je me suis demandée comment les célébrités n’en avaient pas marre de répondre toujours aux mêmes questions des journalistes. C’est vrai quoi, avouons-le, les médias ne font pas souvent preuve d’originalité dans leur contenu. On tourne autour de « où avez-vous trouvé votre inspirations » chez les chanteurs, « qu’est-ce qui vous a le plu dans l’interprétation de ce rôle » chez les acteurs, « « d’où vous est venu cette passion » chez les artistes photographes, peintres et autre. Soyons honnête, je ne suis pas si loin de la réalité.

Depuis une semaine mes conversations tournent donc autour de Londres, ma vie là-bas, ma vie ici. On me dit…

Alors la pluie ne te manque pas trop ?
Pour de vrai, je trouve qu’il pleut autant à Paris qu’à Londres. La pluie est plus fraîche en Angleterre à cause du vent mais il ne faut pas pousser le bouchon Maurice.

On peut dire que t’es bilingue maintenant
Doucement, on ne s’enflamme pas les gars. Dire que je suis bilingue serait un excès d’égo. Je me débrouille, ça va, mais vendez pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Et la nourriture t’as survécu ?
Il faut croire que la légende urbaine veut que les anglais se nourrissent exclusivement de bean, saucisses ou fish and chips. Pas de panique, les légumes existent aussi chez eux et Prêt confectionne des salades à tomber par terre. Quant à la jelly, pas goûté une seule fois.

Alors le coût de la vie... Tu ne t'es pas étranglé en payant les transports.
Si. Beaucoup. Enormément. Ma mère vous dira comme moi qu’il était temps que je rentre. Pour mon dernier jour, ma carte bleue n’acceptait plus aucun paiement. Il faut dire que la livre est forte, les tentations immenses et que de fil en aiguille vous vous faites quand même des petits plaisirs.

Alors les anglais ?
Euh doucement, ma vie privée ne regarde personne.

Et l’abus de bière, c’est bon pour la santé ?
Sachez chers amis que ma consommation de bière a été plus que raisonnable. Petit un, je ne suis pas fan de bière car cela fait roter et donne mal au ventre. Petit deux, je n’aime pas ce concept qu’on les anglais à boire debout. Petit trois, j’ai aussi beaucoup de mal avec le concept de boire une bière à 17h.

Pas trop dur de revenir chez maman ?
Oui et non. J’avais hâte de reprendre mes conversations du soir avec mamou, hâte de retrouver la bonne humeur de mon frère au petit-déjeuner. Et puis on a mis les petits plats dans les grands pour fêter mon retour à la maison avec un butter chicken de chez Mark and Spencer (il est fameux, je vous le recommande)(d’ailleurs n’achetez jamais celui de Picard, il n’est pas bon) et un bon brunch digne du parfait british. Mauvais point, je me suis fait engueulée pour les tâches ménagères mercredi matin. La vérité c’est que retrouver son petit confort c’est fort sympathique malgré tout. J’aime mon indépendance et elle arrivera quand elle arrivera, ne pressons pas les choses. Puis ce n’est pas le bagne non plus. Et ça sent bon !!

J'ai à présent un discours bien rodé, comme quand vous passez des entretiens à la chaîne. J'ajoute une petite anecdote à chacun, dévoilant une exclusivité qu'autrui ne connaît pas. C'est rigolo, le temps de quelques jours on est le centre de l'attention. On enchaîne les verres, les restaurants, les curiosités. On reprend son petit rythme de vie et surtout on se prépare à livrer les mêmes questions à son prochain pote revenant de l'étranger. Et oui, tout le monde passera à l'interrogatoire. Pitié, dites moi que vous n'avez pas d'autres questions !
 

4 commentaires:

  1. T'as vu les One Direction ? ;) ;) ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'attendais pas à cette question de ta part haha ;)
      Et sinon oui.

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Quand je suis rentrée de Hongrie pendant les vacances de Noël, j'avais le droit aux mêmes questions ! (sauf celles sur la pluie et le prix de la vie)

    RépondreSupprimer