Mon palmarès pour les #Victoires2016

lundi 18 janvier 2016


La semaine dernière, c’était l’annonce des nominés aux Victoires de la Musique 2016. Voilà quelques années maintenant que j’ai délaissé le strass et paillettes des NRJ Music Awards pour me reconcentrer sur la cérémonie des Victoires que je trouve beaucoup plus significative. Recevoir une Victoire a à mes yeux plus de valeur qu’un trophée sponsorisé par une radio. NRJ regroupe les artistes qu'ils diffusent à l'antenne, accordant une grande importance à la scène internationale, alors qu'ici on se recentre un peu plus sur la variété française. C'est une vision plus fidèle de notre univers musical. De ce fait il en faut pour tous les goûts et c'est vrai qu'on ne comprend pas toujours la liste finale d'une catégorie mais au moins, ce sont des noms qui parlent à tout le monde et qui touchent toutes les générations.

Du coup au vu des nominés, je trouvais que c’était une bonne manière de clôturer l’année musicale 2015 par mon petit palmarès et à qui je donnerai tel et tel prix. Bien sur, ce n’est qu’un avis personnel et je vous invite à me partager qui serait votre Victoire à vous et pourquoi.

Artiste Masculin de l’année : Dominique A, Kendji Girac, Vianney
Mon vote : Je pense sincèrement que c'est Kendji qui remportera ce prix mais cela ne tiendrait qu'à moi, je le donnerai à Vianney. J'adore son style musical ou physique. Pour avoir lu plusieurs interviews, je le trouve intéressant en tant que personne mais surtout ces textes ne se résument pas à "Pas là". Forcément c'est la première à laquelle on pense et on en marre qu'elle nous reste dans la tête mais l'ensemble de son album est riche de textes travaillés, de textes pensés et de jeux de mots. Ces derniers temps je ne sais pas pourquoi mais peu importe si la musique est entraînante ou pas, je m'intéresse avant tout aux paroles et quand on réfléchit dans ce sens, on s'attache à des artistes totalement différents de nos habitudes d'écoutes.

Artiste Féminine de l’année : Véronique Sanson, Yael Naim, Zaz
Mon vote : Comme je le disais en introduction, cette catégorie c'est typiquement la catégorie où il en faut pour "tous les goûts" et c'est d'une manière qu'on aimerait déguisé que chaque artiste est un peu défini a une tranche d'âge. Je n'ai rien contre Véronique Sanson mais ce n'est pas vraiment la variété qui me plaît par exemple. Ici, c'est Yael Naim que je récompenserai. Ses chansons sont associés à des souvenirs depuis ce temps où j'étais au collège et je ne me lasse pas de son grin de voix qui me berce.

Album révélation de l’année : Be sensational de Jeanne Added, Zanaka de Jain et Chambre 12 de Louane
Mon vote : Je vous en ai parlé récemment et je suis complètement fan de Jain. Je ne vais pas trop me répéter mais je trouve que son album apporte de nouvelles sonorités intéressantes. Contrairement à ce qu'on trouve à la radio, ce n'est pas de la pop un peu électro et commercial mais de la musique qui fait vraiment voyager avec ce mélange de cultures et de rythmes. Ses textes sont frais et donnent le sourire. Zanaka à 200%.

Révélation scène de l’année : Faada Freddy, Feu ! Chatterton et Hyphen Hyphen
Mon vote : Je n'ai pas vu Faada Freddy sur scène mais j'ai eu l'occasion de voir Feu ! Chatterton au Vieilles Charrues et Hyphen Hyphen au Solidays. Clairement Hyphen Hyphen fait le show. Ce groupe a une énergie monstrueuse alors que Feu ! Chatterton c'est sympa mais ce n'est pas du tout la même ambiance. J'aime les chanteurs qui ont la pêche, qui partagent beaucoup et c'est exactement le cas de Hyphen Hyphen. Leur jeu scénique est intéressant et en plus pour les avoir rencontré, leur apparence et leur jeu de scène sont vraiment quelque chose qui leur tient à coeur et dans lesquels ils prennent part. 

Album de chansons de l’année : Des ombres et des lumières de Fréro Delavega, De l’amour de Johnny Halliday et Older de Yael Naim
Mon vote : Là encore j'ai l'impression que c'est un peu une question de génération. Normalement si je pars sur ce principe, je devrais vous dire que je récompenserai les Frérot Delavega mais j'ai tellement écouté Older et surtout Dream In My Head que là encore j'ai envie de souligner le travail de Yael Naim. Ses chansons c'est toujours la justesse, de la douceur et du rythme qui ne prend jamais le dessus sur sa voix.

Album rock de l’année : Lay Low de Lou Doillon, Mandarine des Innocents et Let It Glow de Rover
Mon vote : Je vous en avais aussi parlé et je maintiens ce que je dis, Lay Low de Lou Doillon est splendide. Elle a vraiment le genre parfait pour coller à l'esprit soul et folk qu'on retrouve dans le rock. Sa voix est rauque comme il faut. Ses compositions sont pleines de sentiments et d'émotions qui vous touchent comme Let Me Go. Elle sait ajouter du rythme sans en faire trop. Je suis fan.

Album de musique urbaine de l’année : DUC de Booba, Feu de Nekfeu et NGRTD de Youssoupha
Mon vote : Je ne suis vraiment pas une amatrice de musique urbaine et mes connaissances dans le domaine sont limitées. Au début du mois de Décembre, je vous disais que j'avais plutôt apprécié le premier album de Nekfeu. Je trouve qu'il y a vraiment une complémentarité entre le texte et les mélodies proposées, une envie d'innover. Dans l'album de Youssoupha, je trouve les textes aussi intéressants mais que l'accompagnement musical est souvent trop accentué par rapport au texte, que le son dépasse le message. Par contre, j'ai beau vouloir faire un effort j'ai encore un petit peu de mal avec Booba mais ça viendra peut-être.

L’album de musiques du monde de l’année : Racines de Tiken Jah Fakoly, Musique de nuit de Ballaké Sissoko et Homeland de Hindy Zahra
Mon vote : Hindy Zahra regroupe plusieurs genres et plusieurs cultures dans son album et c'est très agréable à l'oreille, doux sans être de la balade mais le son reggae de Tiken Jah Fakoly est aussi appréciable. Il emmène au voyage dans son univers, plus réduit que Hindy Zahra, mais sa voix fait le travail complémentaire. Je ne connais rien au reggae mais j'adore en écouter, ça change tellement de ce que j'écoute habituellement que je crois que j'y suis plus sensible.

L’album de musique électronique de l’année : St Germain de St Germain, The Wanderings of the Avener de The Avener et Chemical de The Shoes
Mon vote : J'aime beaucoup St Germain et je suis ravie qu'il se produise à Coachella mais je suis in love de The Avener. Vraiment je ne me lasse pas de son album et ces chansons me font tantôt pleurer (ce qui est rare pour de la musique électro), tantôt sauter partout. La première fois que j'ai écouté Castle In The Snow mon cerveau s'est déconnecté et je me suis dit qu'il avait vraiment beaucoup de talent.

La chanson originale de l’année : De l’amour de Johnny Halliday, Avenir de Louane, Sapés comme jamais de Maître Gims et On verra de Nekfeu
Mon vote : J'hésite. J'adore "De l'amour" de Johnny, l'arrangement instrumental c'est du Yodelice à 100% et je craque. Niveau texte c'est du Johnny quoi. Avenir de Louane est une jolie chanson mais c'est le refrain d'une chanson trop ciblée qui touchera une adolescente amoureuse et je ne me sens pas visée dans son public. Je ne peux tout simplement plus écouter "Sapés comme jamais", il y a eu trop de reprises et cette chanson m'agace. Je l'ai déjà dit l'autre fois, de manière générale je trouve les compositions de Nekfeu intéressantes. Même si ce n'est pas ma préférée, entre "On verra" et "De l'amour" de Johnny je vous laisse décider celle qui vaut ce prix.
D'ailleurs pour cette catégorie c'est vraiment à vous de décider en votant sur le site des Victoires.

Le spectacle musical/concert de l’année : Louis, Matthieu, Joseph et Anna Chedid à l’Olympia, à l’Opéra Garnier et en tournée ; Christine and the Queens pour sa tournée des Zeniths et The Do Shake, shook, shaken tour, au Zénith, à l’Olympia et en tournée
Mon vote : Je n'en ai vu aucun alors pour ne pas juger sur l'aspect musical et non scénique je m'abstiens mais si vous avez vu un de ces artistes en concert, je serai ravie d'avoir votre opinion sur leur performance !

Le vidéo-clip de l’année : Christine de Christine and the Queens, Quand c’est ? de Stromae et Miracles de The Do
Mon vote : Je n'ai pas trouvé le clip officiel de Miracles de The Do. Sur YouTube vous avez une dizaine de propositions différentes donc si quelqu'un sait laquelle est l'officielle je suis prenante. Sinon à choisir entre Christine et Quand c'est ?, je penche pour Christine. Le graphisme de Quand c'est ? est remarquable mais je préfère la simplicité du clip de Christine and The Queens, la synchronisation avec les danseurs et les effets de mouvement qui y sont crées.


Voilà pour mon palmarès des Victoires 2016 mais pour la véritable cérémonie, cela se passera le 12 Février prochain en direct du Zénith sur France 2. Une cérémonie présentée par Virginie Guillaume et Bruno Guillon que j’adore. Je me souviens quand je l'écoutais le matin sur NRJ avant d'aller au collège avec Manu Payet et Florian Gazan. Allez, hâte de voir ma note finale, qui sait peut-être que j’aurai tout bon, on m’appellerait alors la visionnaire des Victoires. D’accord, je m’emballe un petit peu. J’arrête.


Et vous, vos prédictions ?

No Comments

Enregistrer un commentaire