Nouvel an en pantalon

vendredi 18 décembre 2015


La tenue du Nouvel An, sûrement plus importante que la tenue de Noël, est toujours une quête fatigante. En général, j’oublie qu’il faut trouver « la » tenue du nouvel an jusqu’à ce qu’une de mes amies me disent qu’elle a reçu la robe qu’elle a commandé exprès pour l’occasion un mois avant le 31. A partir de ce moment, je me dis qu’il faudrait peut-être que je sache ce que je me mets sur les fesses avant qu’il n’y ait plus rien en boutique. Bien sur, il y aurait bien ma modeste collection de robes noires qui attend patiemment dans mon placard mais elles ont déjà toutes vécues un Nouvel An et il y a un peu cet accord muet qui dit qu’on ne met pas deux fois la même robe au Nouvel An.

En écumant les boutiques de Regent Street, où il y a du monde sauf chez Mango bien sur (résultat vous y passez 40 minutes), je me suis interrogée sur si une soirée de Nouvel An veut forcément signifier porter une robe. Après tout, on dit toujours « il faut que je me trouve une robe » mais est-ce que le combo top + pantalon est acceptable ?

J’en suis venue à cette réflexion quand, boutique après boutique, aucune robe attirait mon attention. Il faut croire que cette année, la mode est à base de robes à paillettes en mode « le retour du sapin de noël » ou de robes à moitié transparentes ou de robes à la coupe hyper classique que j’ai déjà dans mon placard. Parce qu’à l’inverse, il y a un panel de tops simples au possible mais élégants qui ont attiré mon attention et qui conviennent parfaitement à ce genre d’occasion.

Du coup ce qui se marie avec ce genre de top c’est plus le pantalon que la jupe (j’ai toujours du mal à marier la bonne jupe avec le bon haut sans que ça fasse… bizarre ou sac à patates), sauf que trouver « le » pantalon est presque un aussi gros défi que de trouver une robe. Puisque c’est le Nouvel An il faut trouver un pantalon qui ne fait pas « je vais à un entretien d’embauche » mais qui n’est pas non plus « c’est comme un jean ». Un pantalon avec lequel vous pouvez danser sans risque qui se déchire mais pas en velours comme on voit partout parce que ça tient assez chaud.

Vous devez sûrement penser que je me complique la vie pour rien, que ce n’est que « une soirée » mais quand on y réfléchit bien, il y a quand même des standards non écrits établis pour le Nouvel An. Après tout, les hommes sortent le nœud papillon que pour le Nouvel An (ou du moins mes amis). Ce n’est pas juste une soirée chill comme vous faites le vendredi. Vous sortez un budget un peu plus conséquent. Vous achetez du champagne. Comme on dit, tout le monde se met sur son 31. Il y a aussi cette fameuse photo qui vous suivra tout le reste de l’année et où vous ne pouvez pas paraître juste banal à côté de tous vos amis bien habillés.
Imaginez que je débarque à votre soirée du Nouvel An dans une robe de tous les jours, n’allez vous pas vous faire la remarque « tiens, elle ne s’est pas trop foulée ? ». Si. Vous voyez. On associe le Nouvel An à quelque chose de si bien, si fantastique, si pompeux que vous n’avez pas le droit à l’erreur. C'est l'événement de l'année et pourtant je dis ça tout en pensant que plus on vieillit, moins on fait attention à comment on s'habille. Nos parents ne sont plus à « la » recherche, ils sont plus dans cette optique de profiter du moment, de le rendre exceptionnel à leur façon alors que nous, c'est tout autre.

Le nouvel an à 21 ans c'est la soirée où vous voyez tous vos amis. Ce n'est pas ce verre du vendredi où il manque les trois quart de votre bande de potes, non c'est LA soirée. On a tous marqué dans notre agenda que ce serait chez untel, à telle heure et que personne n'avait le droit d'être malade car c'est la seule soirée de l'année où on est tous ensemble. A 21 ans, on est tous dans nos études ou en stage, à moitié en Erasmus et à moitié à Paris et il n'y a jamais ce moment où on se réunit sauf pour le Nouvel An. Alors parce que ce n'est qu'une fois par an, on sort le grand jeu, on décide de faire la soirée dont on se souviendra tous car ce sera notre seul, ou presque, souvenir ensemble. On dépense un peu plus et on s'habille un peu mieux qu'à l'habitude. On se dit qu'on a qu'une vie, que dans 10 ans on passera nos Nouvel An à bercer nos enfants et que c'est maintenant qu'il faut en profiter. On crée un phénomène autour du Nouvel An et c'est pour ça que chaque année, pour coller aux standards qu'on s'est un peu imposé nous même, on se dit qu'il faut sortir the tenue. 

Du coup, je me permets de prendre la décision de dire qu’il est acceptable de fêter le nouvel an en top + pantalon si vous sortez les talons – quoi que là aussi les talons font partis de l’accord non écrit des choses à obligatoirement respecter au Nouvel An – parce que sinon ça fait un peu trop « street » comme on dit.
Dans ma réflexion, je me suis aussi dit que finalement, le bon plan pour le Nouvel An, c’est d’organiser une soirée à thème. Pas une soirée à thème de couleurs non, une soirée déguisée. A la place d’écumer une dizaine de boutique, vous n’avez plus qu’à vous rendre au magasin de farces et attrapes et le tour est joué. Oui je sais ce que vous vous dites, être déguisé ce n’est pas se mettre sur son 31 ! J’aurai au moins essayé…


Alors, robe ou top + pantalon ?
Ressentez-vous cette pression qui fait que vous devez convenir au standard du 31 Décembre ?
Est-ce que pour vous aussi le Nouvel An c'est LA soirée ?





No Comments

Enregistrer un commentaire