YouTube vs Télé-Réalité : les points communs | Internet

jeudi 19 novembre 2015



Secret Story enfin terminé, je me suis dit qu’il était tant de vous montrer à quel point ce genre de programme ressemble de plus en plus à ce qu’on peut trouver sur YouTube ou alors c’est YouTube qui ressemble de plus en plus à la télé-réalité.
Après tout, l’un dans l’autre les gens se mettent en scène, vous confient leurs émotions, vous montrent leur appartement. De temps en temps ils font des challenges ce qui équivaut un peu aux missions dans Secret Story avec comme même finalité l’argent. Bon d’accord, certains parlent d’abord de passion mais au final, ils sont quand même bien contents d’encaisser un chèque à la fin du mois.

  • Titres accrocheurs, preview dramatique et forte audience


Les YouTubeurs sont à présent les rois du marketing. Tout est désormais plus dans la forme, la présentation que dans l’histoire. Ils arrivent avec des titres accrocheurs, énigmatiques qui ne reflètent qu’un quart de leur vidéo surtout quand ça parle de « projet secret » et que ça se fini en « mais je ne peux rien vous dire ». Ils vous proposent des previews sur Snapchat comme si leur prochaine vidéo était l’événement de l’année. Ils vous encouragent à liker avant même d’avoir vu la vidéo et instaurent même des concours en fonction des likes. C’est bien ce que je disais, on s’en fout de l’histoire on veut des likes. Les descriptions sont envahies de codes promotionnels ce qui équivaut un peu à la publicité des primes. Les placements de produits sont de plus en plus nombreux. Si avec tout ça vous ne voyez pas de très gros rapprochages avec les titres des vidéos de Secret Story, les preview des Anges ou encore la publicité toutes les vingt minutes de Qui veut épouser mon fils alors achetez des lunettes !

  • De l’amour comme de la haine


Au delà du fait que maintenant c’est la grande mode du daily vlog, il y a surtout le fait qu’on trouve de plus en plus de vidéos « mise au point ». Aujourd’hui on voit les YouTubeurs en larmes comme on les voit sourire. On les voit s’énerver comme on voyait s’énerver les académiciens de la Star Ac après le débrief de Raphaelle Ricci. On les voit livrer des règlements de compte contre les rageux mais aussi contre d’autres YouTubeurs, comme quoi ce n’est pas forcément le monde des bisounours. YouTube a peut-être finalement aussi sa Coralie et aussi son Emilie. C’est donc le véritable déballage des états d’âme de chacun comme ça l’est dans un confessionnal ou comme vous pouvez le faire dans votre journal intime que là, personne ne lit.

  • Fan-mania


Tout comme quand on fait un appel aux votes, les communautés des YouTubeurs sont très dévouées. Elles seraient prêtes à tout pour leur idole alors les fans commentent en masse les vidéos mais aussi les statuts Facebook ou les photos Instagram. Ils sont gentils mais il y a aussi des rageux. Ils font des projets, écrivent des lettres, leur offrent des cadeaux, se réunissent par centaine, créent des TT ou même des fans account. Et à côté de ça les YouTubeurs entretiennent ce lien avec des meet-up comme les stars de télé-réalité font des bookings, des concours et maintenant même des apparitions télévisées.

  • Les VLOG


Parce que les vidéos beauté, podcasts et autres sont devenus trop communs, voici maintenant venus les « vlogueurs » qui vous partagent leur quotidien. Ils ne sont pas enfermés dans une maison, ils sont libres et vous emmènent déjeuner avec eux, en vacances, aux événements… Ce n’est pas encore arrivé en France mais en Angleterre, ils vous emmènent à l’hôpital pour la naissance de leurs enfants et aux Etats-Unis, ils retransmettent même leurs enterrements (je vous promets, j'ai mis deux jours à m'en remettre). Vous devenez donc un membre à part entière de la famille de certains, vous passez le jour de l’an avec, Noël, Pâques… Vous suivez leurs succès, leurs études, leurs ruptures. Il n’y a plus vraiment de limites dans le sens où vous y trouvez du nu, de l’alcool et autre. Vous connaissez leur secret, vous leur demandez comment va leur chien, leur cousine ou s’ils partent en vacances en Thaïlande comme l’année dernière. Bref, vous êtes presque dans The Hill car parfois vous vous demandez si ce n’est pas scénarisé (quoi qu’après tout vous ne savez pas combien de fois l’intro dans le taxi a été filmé).

Du coup, chacun fait ce qui veut et je n’ai pas vraiment envie de vous dire si c’est bien ou pas d’exposer sa vie à ce point, de rentrer autant dans les détails. Néanmoins, face à tout ça, Enjoy Phoenix et Wartek ne peuvent pas ne pas donner de réponses à leurs fans quand ils demandent si ils sont toujours ensemble. C’est eux qui ont décidé d’exposer leur couple, c’est eux qui partagent leurs vacances, c’est eux qui en tirent profit. Qu’on le veuille ou non, leur couple leur rapporte de l’argent et ils le savent aussi. Anil a gagné des abonnés, Marie aussi, ça va dans les deux sens et qui dit abonné dit vues dit argent.

J’ai, je l’admets, pas mal grossi les traits pour que puissiez comprendre les rapprochements mais après tout, les faits sont là. A une époque certains attendaient les vlogs de Je Ne Suis Pas Jolie comme ils attendaient le nouvel épisode de Grey’s Anatomy, c’est qu’il y a bien ici de l’addiction qui ressemble à celle qu’on a pour nos séries ou pour ces programmes télé. Après tout c’est la même cible, d’abord les adolescents, ceux qui sont curieux et qui se prennent de passion pour la vie d’autrui, ceux qui veulent savoir ce qui l’en est de votre couple, ceux qui dépenseront de l’argent dans les votes, ceux qui sont passionnés et donc qui participeront à votre succès.

Ah YouTube, je ne sais pas ce que tu nous réserves mais parfois j’avoue être très très surprise. Néanmoins les YouTubeurs ne méritent pas les moqueries de la télévision et les présentateurs devraient avoir un peu plus d'estime pour eux. Ruquier dédaigneux avec Natoo ne se rend pas compte de son pouvoir et de son influence digitale car je le répète, YouTube est la télé de demain.

No Comments

Enregistrer un commentaire