L'histoire d'amour du métro londonien | London Calling

mercredi 18 novembre 2015



Vous vous en êtes sûrement déjà rendu compte si vous avez visité Londres un jour mais leur métro est d’une propreté impressionnante. Je dirai même que leur métro est plus propre que mon appartement alors que la surface est bien loin d’être comparable.

On pourrait dire que c’est une grande histoire d’amour qui lie les londoniens et leur métro. En effet, il est toujours propre, les gens y font attention et l’attendent patiemment en faisant une file devant les portes, les gens y sont d’une politesse surprenante envers autrui (bon sauf à 18h en pleine sortie des bureaux et que c’est sauve qui peut) et ça sent bon.

Le métro londonien c’est un peu une attraction touristique pour nous les parisiens qui connaissons le fonctionnement de la RATP et la sauvagerie de ses usagers. On n’y croit pas tant qu’on ne l’a pas vu. Cependant, avant de le voir il faut payer et vous êtes un peu bouleversé quand vous sortez votre carte bleue et que vous payez votre billet à la journée le double qu’en région parisienne pour une zone plus minime. D’ailleurs, si vous comptez partir en vacances ou déménager à Londres, n’oubliez pas de consacrer une bonne part de votre budget à vos transports.

Mais rassurez vous, le prix vaut le coup. Je n’ai jamais peur, je n’ai jamais de crainte quand je prends le métro à Londres même à minuit. Jusqu’à la fermeture de chaque station, vous trouverez au moins un employé aux tourniquets – enfin ici c’est façon petites portes de saloon. Vous trouvez aussi régulièrement un agent sur votre quai à qui vous référer en cas de problème, de malaise ou autre. Les métros mais aussi l’enceinte du métro est propre. Pas de vomi, pas de mauvaises odeurs, pas de journaux qui traînent ou alors c’est celui du matin. Des escalators ou des ascenseurs pratiquement à chaque station parce que sinon vous pouvez faire une bonne séance de sport dès 8 heures du matin. Et puis, même se balader dans le métro est agréable avec ces chanteurs qui accompagnent vos balades et ces allées à sens unique que tout le monde respectent. 

Ici, il n'y a pas de Châtelet, pas de station que j'évite car le changement est long, bruyant, étouffant.


Le métro londonien c’est cher mais c’est la promesse d’un certain confort. Le métro parisien est tellement vétuste que je suis sûre que ça nous coûterait beaucoup plus que le prix de Londres pour avoir les mêmes services. Quand même, il y a deux/trois bonnes idées qu’on peut leur soutirer comme l’importance du nombre d’agents disponibles à chaque station. Je connais des filles qui auraient moins peur de prendre le métro le soir et je pense que cela diminuerait le vandalisme dans le métro.

Bon par contre le jour où le métro s’éteint à Londres, c’est la ville qui s’éteint car vu l’étendue de la capitale, vous n’avez vraiment pas fini de marcher (ou de courir) si vous voulez arriver chez vous. Et ne comptez pas sur le bus car le trafic, ici, c'est un enfer !

Au fait Londres, j’adore ton métro. Kiss


No Comments

Enregistrer un commentaire