Génération bistrot

vendredi 20 novembre 2015



« Génération Bataclan » cest le terme reprit dans les médias depuis quelques jours pour illustrer cette jeunesse qui ne veut pas plier, cette jeunesse qui veut se faire porte parole des valeurs de la République. Cest un terme qui suit le mot « attentat », le mot « terrorisme » dans des articles où on essaye de redonner espoir.

La génération Bataclan, c’est vous, cest moi, cest nos parents. La génération Bataclan n’a pas d’âge car c’est cette génération qui connaît la liberté, les loisirs, l’amour.
La génération Bataclan ne fait pas d’amalgame car elle a des amis de toutes confessions et ne regarde pas la couleur de peau ou la religion. Elle regarde lhumain, la personne.
La génération Bataclan c’est celle qui va au théâtre le mardi, à un concert le jeudi, boire un verre pour fêter le week-end le vendredi soir, va au musée ou au cinéma le samedi.
La génération Bataclan c’est celle qui clame son amour pour le sport, la musique, la culture, la vie.
La génération Bataclan c’est celle qui est libre de penser, de sexprimer et qui ne se fait pas dicter ses actes par un chef autoritaire.
La génération Bataclan ce n’est pas seulement Paris, cest Rennes, Lille, Bordeaux, Lyon Toutes les personnes qui aiment la vie et qui profitent de ses plaisirs.
La génération Bataclan râle souvent comme tout bon français mais elle a tant damour à distribuer.
La génération Bataclan s’allie dans la rue pour montrer quelle est debout, que tu ne touches pas à ses plaisirs, à ses moments de bonheur.
La génération Bataclan abuse parfois du happy hour, boit parfois un peu trop le samedi soir et passe parfois son dimanche dans son lit.
La génération Bataclan c'est celle qui s'installe en terrasse pour "pourvoir fumer tranquille".
La génération Bataclan écoute la musique un peu trop forte dans le métro mais laissera sa place à la dame âgée qui rentre dans la rame parce que même si elle aime être un peu rebelle, elle n'est pas mal éduquée.
La génération Bataclan réunit les milieux qui croient en la fraternité, qu’on est plus fort ensemble.
La génération Bataclan a parfois un peu trop de joie de vivre pour certains.
La génération Bataclan n’a pas toujours les mots et les gestes justes mais elle ne se prétend parfaite, elle apprend tous les jours de ses aînés.
La génération Bataclan aime un peu trop les burgers et les bobuns.
La génération Bataclan sera ce soir en ville pour rendre hommage, pour s'amuser, pour faire ce qu'elle fait tous les vendredis soirs : se sentir vivant.
La génération Bataclan est debout et elle va continuer à faire ce que les personnes qui nous ont quitté faisaient : elle va continuer à s’amuser et à profiter de chaque instant de la vie.


 



1 commentaire: