100 000 bisous

vendredi 16 octobre 2015


Il y a des matins où je me dis que je suis un peu une bloggeuse en carton (et en même temps je déteste trop dire que je suis bloggeuse car j’ai l’impression que c’est hyper péjoratif à l’heure d’aujourd’hui ou que ça veut forcément dire que je poste des photos de mes fringues h24, bref..). Pas d’expertise en SEO, des photos prises 30 minutes avant la publication de l’article et le pompon, je viens seulement d’ouvrir mon Google Analytics.

Aujourd’hui on a dépassé le « cap » des 100 000 vues sur le blog. Bien sur c’est un chiffre insignifiant pour ceux qui font ce résultat par mois et puis pour moi, ça veut dire beaucoup (rpz le Petit Journal). Ça signifie que ce que je raconte est lu, que ce que je raconte intéresse quelques personnes et que parfois ils reviennent même lire le prochain article.

En Janvier, ça fera 5 ans que je blogue sur une plateforme différente que skyblog et je remercie toutes les personnes qui me suivaient à cette époque de ne pas faire remonter ce temps où on pensait que citer Oscar Wilde (sans savoir qui c’était bien sur) faisait un bon article. Pour être honnête, je pense que j’ai publié avant mais sur le net, le plus vieil article qu’on peut retrouver date du 13 Janvier 2011. Pour l’instant nostalgie, on repassera en Janvier, promis. Revenons aux 100 000 vues !

Alors d’après mon Google Analytics qui a officiellement été actif de Août 2014 à Janvier 2015 puis de Juillet 2015 à aujourd’hui, c’est a peu près 3000 personnes uniques qui ont lu un jour dans leur vie ce que j’écris. C’est assez incroyable de se dire que grâce à Internet n’importe qui peut tomber sur vos pensées, vos avis, vos photos. 3000 personnes c’est sûrement plus que le nombre de personnes a qui j’ai déjà parlé dans ma vie de manière physique voyez-vous alors se dire qu’en ligne j’ai déjà touché 3000 personnes c’est bizarre mais en même temps gratifiant. Je ne saurai trop expliqué cette sensation mais c’est assez touchant de se dire qu’on est suivi, qu’on crée des liens avec autrui, que des gens s’intéressent à nous, commentent…

Quand je regarde plus en détail Google Analytics, je me rends aussi compte que finalement j’ai touché le globe entier et ça c’est encore plus bizarre à réaliser. J’ai déjà du mal à me dire que mon blog est lu à Nantes, à Cergy, à Poitiers mais savoir que plus de gens habitant à New York ont consulté mon blog que de gens habitant à Marseille, c’est dingue non ? Sans parler de ces villes comme Perth, Baltimore, Namur… Bien sur je me dis que ça peut aussi être des français qui partent en vacances là-bas mais même se dire que des gens lisent votre blog à l’étranger c’est plaisant, ça vous donne le sourire.  

Je voulais fêter ça avec vous, 100 000 vues, le bonheur que ça me procure, la force que ça me donne de continuer à vous partager ce que j’écoute, où je voyage, ce que je pense de la vie… Et puis parfois, je m’imagine que j’aurai toujours ce blog dans 15 ans et que mes articles seront sur « comment faire manger des épinards à vos enfants » ou bien « itinéraire d’un road trip avec une poussette » et ça me fait rire parce que je ne sais pas combien de temps ce blog perdurera et je me dis aussi que tant que j’écris ce qui me plaît, je n’ai pas trop de raison d’arrêter. Puis peut-être qu’un jour on fêtera le million de vues et alors on fera une super fête avec des ballons, du champagne et des cupcakes parce que oui, pas de soirée bloggeuse sans cupcakes voyons !

Alors à toi qui tombe sur ce blog peut-être pour la première fois ou toi qui est un habitué, je te remercie. Je te remercie pour tes visites, pour tes commentaires, pour tes tweets, pour ton soutien, pour le petit sourire sur mon visage quand on dépasse mes ambitions de vues, pour le mail plein d’amour que tu m’as envoyé un jour et que je relis quand je n’ai pas trop le moral, pour les opportunités que j’ai pu avoir qui sans vue et sans partage n’aurait aucun sens. Je te remercie de me suivre dans mes folies, dans mes projets, dans ma vie. C’est avec vous que je grandis, que j’apprends et que je me trompe. On ne se connaît pas c’est un peu comme si on était « buddie » et un jour, j’espère pouvoir te donner autant d’amour que tu m’en as donné.

Et pour essayer de vous rendre un peu de cet amour, j’ai décidé de créer une petite lettre que vous recevrez tous les dimanches dans votre boîte mail. Une petite lettre pour vous motiver à affronter une semaine pas rigolote ou juste pour vous faire tenir jusqu’au week-end prochain. Une petite lettre où je m’adresse à vous de manière un peu moins formelle qu’ici. Une lettre à laquelle vous pourrez répondre si vous le souhaitez.




powered by TinyLetter



Merci, merci de me soutenir et de continuer à être là. Et puis même le mot merci n’est pas assez fort pour exprimer ma gratitude. Ça reste assez dingue de se savoir suivi par des « inconnus » mais en même temps ça rend tellement joyeux. Merci et prenez bien soin de vous. 

No Comments

Enregistrer un commentaire