#WhatMakesUsHuman

mercredi 16 septembre 2015


Je vous en ai déjà parlé rapidement sur ma review des portraits solidaires aux Solidays mais comme « Human » est en salle en ce moment (jusqu'au 22/09), je vais en remettre une couche car vous devez vraiment voir ce film (sinon il y a une soirée spéciale sur France 2 à la fin du mois). La fille stupide que je suis a laissé toutes ses notes sur le sujet en France mais je vais faire avec mes souvenirs.

Pendant les « Solidays » différents extraits du film ont été projeté sur les écrans géants et j’avais été touché par plusieurs d’entre eux. Yann Arthus Bertrand avait également donné une conférence lors du week-end pour évoquer le monde, l’écologie mais aussi ce film qu’il a réalisé pour l’ONU. Dedans on retrouve des témoignages de personnes de nationalité différentes, de statuts différents, d’âges différents. L’idée est de montrer le monde dans son intégralité et de donner la parole aux hommes et aux femmes. 
Pour chaque témoignage, une liste de questions évoquant des sujets comme la mort, l’amour, la famille… Chaque personne a répondu aux mêmes questions et c’est un tout petit extrait qui apparaît au montage final. Yann Arthus Bertrand confiait qu’il pourrait faire des films à l'infini avec tout ce qu’il avait enregistré et que choisir les extraits finaux n’avaient pas été facile (j'ai ensuite appris qu'il y aurait 11 films aux formats différents : pour le cinéma, pour la télévision, pour YouTube...). Il nous a d’ailleurs raconté quelques anecdotes comme cette femme aujourd’hui psychologue et qui enfant avait été déporté dans un camp en Allemagne avec sa mère. Elles s’étaient retrouvées avec une femme qui venait d’avoir un bébé qu’elle cachait sous ses vêtements pour ne pas qu’on lui enlève. Un jour la mère de cette jeune femme lui a demandé de donner son carré de chocolat à cette maman pour son enfant. Elle l’a fait. Depuis elle est devenue psychologue et après avoir raconté cette histoire lors d’un congrès à Marseille, une femme est venue l’avoir et lui a donné un carré de chocolat. C’était l’enfant de la dame.

Ce film est plein de tristesse et d’amour à la fois. Il vous donne envie de rire et de pleurer. Ce film est humain et certains témoignages vont vraiment vous toucher, vous allez les prendre personnellement mais ce n’est pas grave, au contraire ça permet de se sentir moins seul, de créer des liens avec des gens qu’on ne rencontrera jamais et ça permet aussi de mieux les comprendre. Ce film c'est deux ans de travail, 60 pays parcourus et 2020 personnes rencontrées.

A mes yeux, la force de film c’est le cadrage de l’image. Les gens s’expriment face à la caméra comme si vous étiez juste tous les deux en pleine conversation. Cette façon de regarder la caméra crée une certaine proximité, vous vous sentez appelé et concerné par la personne qui parle et je trouve cela très fort.

Ce film raconte aussi le fait que nous avons tous une histoire, que notre vie a forcément été bouleversé un jour et que nous avons tous vécu quelque chose de fort dans nos vies. Ce film raconte ce que c’est d’être humain et c’est pour ça que vous n’avez même pas à hésiter, il faut le regarder, il faut vous laissez toucher par ces mots et ces témoignages. Aussi, je vous invite à partager votre ressenti sur le film en utilisant les hashtags #HUMAN et #WhatMakesUsHuman et ainsi partager le mouvement et l'histoire du film. Human est une invitation à partager mais aussi à réfléchir sur notre place dans le monde. Dans cette sphère digitale qui nous a envahi, je pense que réfléchir ensemble nous aide à avancer et à faire face.

Enfin, je me permets de partager quelques liens qui pourront vous être utile si vous souhaitez continuer votre réflexion sur le film :

YOUTUBE  (où vous pouvez retrouver divers témoignages et trois films de plus d'une heure)

No Comments

Enregistrer un commentaire