Etre une fangirl est bon pour la santé

vendredi 18 septembre 2015



Quand on utilise le terme « fangirl » on s’imagine toujours ses filles pleurant toutes les larmes de leur corps car leur idole vient de leur dire « je t’aime » comme à un milliers d’autres filles. On s’imagine ces scènes du Petit Journal qui traquent les fans en délire de Justin Bieber et des One Direction. On en a donc apparemment une image assez pessimiste et une image assez désolée pour ces personnes.

WRONG. Je ne suis pas d’accord.

Tout d’abord fangirl est un terme tout autant féminin que masculin et il est souvent reproché au nana d’être des fangirl dans le sens où c’est dégradant pour les femmes, que ça les rabaisse d’être si émotive, que ça ne fait que souligner le fait qu’elle n’ait pas de caractère et de force mentale. Croyez moi, si vous en restez à l’image de Justin Bieber, il y a tout autant de fangirl girl que de fanboy donc ceci est tout autant une attaque à la gente féminine que masculine.

Cependant voilà, être une fangirl ce n’est pas « que » courir après Justin Bieber et pour ma part le terme fangirl est plus à employer dans le sens positif du terme soit quelqu’un qui encourage autrui, qui lui montre sa fierté et son soutien. Les anti-fangirl diront que justement certain(e)s sont extrêmes dans leur démonstration de soutien et d’affection mais tant que ça ne nuit pas à la personne en face, il n’y a pas de raison de juger ces actes. Je trouve ça rédhibitoire de seulement associer ce terme à ces jeunes fans qui forcément sont en délire quand ils ou elles voient leur idole car ça leur fait plaisir et c’est… normal. Au contraire, je pense qu’être une fangirl n’a pas d’âge.

Je suis une fangirl. Je suis une fangirl envers mes amis, envers ma famille, envers des gens que je ne connais ni d’Adam ni d’Eve mais qui je trouve font des choses merveilleuses et dont j’apprends le travail sur Internet. Je suis une fangirl envers les gens que je veux féliciter, encourager, motiver. Je suis une fangirl car je ne trouve pas que ce soit mal de l’être, au contraire je pense que cela créé des communautés et aide les gens à se congratuler les uns les autres, à se pousser pour dépasser leurs limites et à faire des choses bien.

Etre une fangirl c’est à mes yeux être dans un état très positif donc a priori très bon pour la santé et assez loin d’un état de dépression parce qu’on en serait arrivé à avoir honte de nous. On ne doit pas avoir honte d’être une fangirl, on doit être fière de ne pas être égocentrique et au contraire de regarder le travail des autres. Positiver jour après jour, encourager et se faire encourager, prendre part aux choses parce qu’on en est fière est quelque chose qui apporte du baume au coeur. Cette démonstration d’amour est à prendre dans le bon sens du terme, pas au sens de l’attaque mais au sens du « you go girl, keep going ».

Soyez des fangirls et encouragez les personnes autour de vous, hommes ou femmes, adultes ou enfants, car c’est le soutien des autres qui nous poussent à nous dépasser. On adore être congratuler alors congratulons aussi autrui. Ce n’est pas rédhibitoire c’est être humain, et les être humains ont des émotions à partager alors partageons. Vous êtes un/une fangirl? Vivez le bien, on l’est tous et vous savez quoi : 


vous êtes géniaux !


No Comments

Enregistrer un commentaire