Un 14 Juillet comme un autre...

mardi 14 juillet 2015

Normalement je ne jalouse pas les Etats-Unis mais j’ai bien dit « normalement ». En effet, a une exception près, je suis très contente d’être française, de parler français et de vivre dans un pays, non parfait, mais développé et où j’ai des droits et des lois pour me défendre.
Je jalouse les Etats-Unis pour leur fête nationale. Vous ne comprenez pas ? Laissez moi vous expliquer…



Je trouve la ferveur des Etats-Unis envers leur fête nationale impressionnante et réjouissante. On ressent leur patriotisme, on ressent leur bonheur. Ils organisent des fêtes, parades, barbecues en l’honneur de cette fête nationale. Ils invitent leurs amis, voisins, familles pour célébrer cette journée historique. Ils décorent leur maison comme pour Halloween, ils font des gâteaux à l’effigie du drapeau de leur pays. On ressent leur envie de célébrer cette journée dans la paix et dans la joie.

J’ai cette impression que notre 14 Juillet est qu’un prétexte pour ne pas travailler, un jour férié de plus. Oui il y a ces feux d’artifices et ce grand défilé sur les Champs Elysées mais les traditions d’avant ne perdurent plus à l’image des bals populaires peu nombreux et pourtant si jouissifs. 
J’ai cette impression qu’il n’y a aucune fierté parmi nous, français, envers notre pays. C’est comme si il n’y avait aucune reconnaissance et qu’on oublie que ce 14 Juillet existe parce qu’il y a des siècles, des hommes et des femmes se sont battus pour leur condition, leur liberté. C’est comme si on était content d’être libre mais qu’on oubliait la raison de notre liberté.

Je sais que la France n’est pas un pays parfait mais je ne pense qu’aucun pays n’est irréprochable.
Je suis fière d’être française. J’étais sûrement très très fière le 11 Janvier dernier quand j’ai eu cette fausse impression que les gens se sentaient concernés par les autres. On a cette habitude de trop vite oublier, tourner la page je trouve sans se servir de notre passé pour évoluer, grandir…

C’est cet élan patriotique du 11 Janvier que je rêverai de retrouver un 14 Juillet avec des gens qui s’aiment et qui se respectent, qui s’entraident.
Bien sur, il ne faut pas que se regarder le nombril et aider autrui, ailleurs, dans la détresse, mais c’est en s’alliant, en se comprenant que, je pense, nous avons ce pouvoir et cette force de faire changer les choses.

Je trouve que le 14 Juillet n’est donc pas un jour exploité à sa juste valeur et que trop souvent on le perçoit comme n’importe quel jour alors que c’est faux. C’est une journée de reconnaissance, d’espoir, de victoire, d’amour et d’alliance. C’est une journée qui doit pour permettre de nous dire que tout est possible. C’est une journée qui doit nous faire dire qu’on aime la France, qu’on ne la rejette pas et qu’on la remercie.

Je suis vraiment reconnaissante d’être française, d’avoir cette chance de vivre dans un pays développé où je peux être qui je veux, où je peux subvenir à mes besoins, où il y a des lois valant pour tous, où j’ai pu avoir une éducation, où je suis un peu plus qu’ailleurs en sécurité. Je pense qu’on sous estime souvent notre chance de vivre dans un pays comme le notre car on n’a jamais trop vécu la misère et l’exploitation. Bien sur, il y a des pauvres, des SDF, des handicapés et tout le monde n’est pas riche et en bonne santé. 

Certains n’aiment pas la France, je le respecte, mais quand on voit le nombre de migrants tentant de rallier notre Union Européenne chaque jour, je me dis qu’il doit y avoir une bonne raison à ce mouvement social.

Je vous souhaite à tous un très bon 14 Juillet et si l'espace d'un instant vous pouvez réfléchir à ce que ça représente ou non pour vous, je serai ravie de savoir ce que vous pensez de cette fête nationale en commentaires.

No Comments

Enregistrer un commentaire