Réduction d'enfer

mercredi 8 juillet 2015

Est-ce que ça vous ai déjà arrivé de recevoir un mail genre « Romane, plus que 24 heures pour profiter de 40 euros de réduction* !» ?

Première pensée : « Wahou, génial ! »
Deuxième pensée : « Attend c’est quoi l’entourloupe ??? »



Ah oui la petite * précise que c’est une réduction valable pour 150 euros d’achat ou plus.

La mathématicienne que je suis essaie alors de prendre le dessus sur ma raison et sur ma carte bleue qui crie d’effroi d’avance.


« Donc si il faut que je dépense 150 euros pour avoir 40 euros d’achat ça veut dire qu’il faut que j’achète pour 110 euros …
Après tout j’ai besoin d’un short pour courir, mon legging me tient trop chaud par cette température …
Et puis ce serait bien d’avoir une deuxième brassière pour quand je veux courir deux jours de suite …
Et pourquoi pas deux shorts ? …
Ou ce débardeur, j’avais déjà hésité l’autre jour …
Et ce pull au col rond hyper mignon pour le jour où je me déciderai à prendre un abonnement à la salle de sport et qu’il faudrait que j’y aille par 5 degrés dehors en plein hiver …
Oui bon t’as peut-être pas besoin de ça …
Et ça non plus … »

Après avoir rempli un panier digne d’une accro du sport que je ne suis pas, j’ai fait le tri entre ce qui est indispensable et ce qui ne l’est pas, ce que j’ai mis parce que je trouve joli et ce dont j’ai vraiment besoin. C'est dire aussi que mon compte en banque n'a actuellement pas 110 euros en réserve en cette grande période de soldes et de pré-vacances...

Supprimé
Supprimé
Supprimé
Bon allez…. supprimé

Moralité de l’histoire : J’ai réellement besoin d’une nouvelle brassière et d’un short. Les deux sont actuellement en soldes pour moins de 40 euros.

Bien essayé Reebok mais vous n’aurez pas tout mon argent cette fois-ci.


Et vous quelle est votre technique pour lutter contre ces offres exclusives et réductions d'enfer ?

No Comments

Enregistrer un commentaire