#CoupDeSifflet

mardi 9 juin 2015


#CoupdeSifflet contre les discriminations dans... par ministeredessports


Au début de l’année 2014, je vous parlais de ce footballeur allemand, Thomas Hitzlsperger, qui avait décidé de faire son « coming out » en révélant qu’il préférait partager sa vie avec un homme. Le 17 Mai dernier, le Ministère desSports, le mouvement sportif, SOS Homophobie et la Mairie de Paris ont lancé la campagne « #CoupDeSifflet » pour lutter contre la discrimination et dans un premier temps l’homophobie dans le sport.

On ne va pas se le cacher, oui il y a des hommes et des femmes dans le sport qui sont gays. Ces personnes se cachent, ne le disent pas par peur de représailles mais oui il y en a. Après tout il n’y a pas de raison pour que le sport soit comme « vacciné » contre ça, cela serait stupide à dire mais voilà, être gay c’est tabou. Il fut un temps où c’était la couleur de peau, maintenant c’est l’orientation sexuelle et cela se comprend quand on voit les manifestations qu’il y a eu lors du phénomène « Mariage pour tous ». Imaginez pour un sportif admirez de tous qui du jour au lendemain se retrouve bouder du public, bouder par ces opposants à cette liberté qui est d’aimer qui on veut homme ou femme. Cela est inconcevable dans un monde sportif où là encore le business prend place.

Il est de notoriété sportive de savoir que untel et untel sont gays, oui tout le monde le sait mais personne n’en parle, enfin tout le monde dans le sport. Tout d’abord cela n’est ni à moi ni à quelqu’un d’autres de vous dire untel fréquente quelqu’un du même sexe si la personne ne décide pas par elle-même de partager cette information et cela vaut pour toutes les annonces de la vie en général. Ensuite parmi ces gens, il y a des grands noms, des noms qui ont des contrats de sponsoring sans lesquels leur notoriété serait différente mais surtout leur revenu. Oui, tous craignent de perdre leur crédibilité, ces soutiens financiers et techniques qui leur permettent de vivre la vie qu’ils ont. Cela vous paraît aberrant mais une marque associée à un sportif gay, si cela ne correspond pas à ces valeurs et si ces clients pensent que ça nuit à son image alors croyez moi qu’elle ne fera pas durer le contrat et c’est pour cela qu’il est important d’ouvrir les yeux, d’arrêter de juger autrui et de comprendre que peu importe qui on fréquente, l’important c’est d’être heureux.

Cette campagne luttant contre les discriminations est une alerte, une alerte sur le comportement, une alerte sur le visage de la société et une alerte pour vous demander d’être compréhensif. Nous ne sommes pas dans la vie des autres, chacun perçoit les choses à sa manière et pour que les sportifs n’aient plus peur, pour que faire son coming out ne soit plus montré du doigt, il faut partager cette campagne.

Un sportif ayant gagné des médailles un temps, vous ayant fait rêver doit toujours vous faire rêver peu importe avec qui il partage sa vie, peu importe ce qui se passe dans sa vie privée et cette intrusion, cette façon qu’on a de ne pas faire la part des choses vie privée / vie publique conduit à des insultes raciales, à des mouvements de haine non justifiés.

Cette campagne ayant traité dans un premier temps de l’homophobie de manière générale reprendra les thèmes du handicap en novembre 2015 et enfin des comportements sexistes et racistes en mars 2016. D’ailleurs, vous pouvez également prendre part à cette campagne en envoyant vous aussi votre coup de sifflet pour faire réagir et participer à la plus longue chaîne de coup de sifflet.



Aussi, l’Equipe de France de football feminine fait son entrée dans la Coupe du Monde ce soir à 19h face à l’Angleterre et je vous invite vivement à suivre leur parcours en direct sur Eurosport.

No Comments

Enregistrer un commentaire