Call Me Caitlyn

mardi 2 juin 2015


Les Jenner, les Kardashian, ce n’est vraiment pas trop mon truc. D’un côté je ne les connais pas, je n’ai jamais regardé leur télé-réalité mais j’ai vu un nombre assez incalculable de gif qui me laisse dire que non, ce n’est pas pour moi. Surement mon côté « la télévision vend beaucoup trop de rêve à une génération en manque de repère » qui ressort avec ce programme. Je veux dire aujourd’hui c’est presque oublié mais Kim Kardashian est célèbre grâce à une sextape et qu’on utilise cette femme, aujourd’hui d’une puissance extrême, et qu’on la vulgarise pour ses actes, je ne suis pas d’accord, là c'est mon côté « Vive la femme » qui ressort. 

Certains ne verront que l'aspect people en cette couverture de Vanity Fair alors qu'en y regardant bien cette couverture illustre la société, le changement, le mouvement. Nous sommes dans une société de transition, cette société qui commence à accepter le changement, la différence. Pendant des années, il y avait ces normes qui voulaient qu'on soit comme ci ou comme ça alors que maintenant, petit à petit dans nos têtes, s'inscrit le fait que un homme peut aimer un homme, une femme peut aimer une femme, un homme peut devenir une femme ou vice versa. On commence à accepter la société de demain, celle qui veut bien accueillir la différence et s'en enrichir. 

Aujourd'hui être différent c'est même votre force, c'est ce qui vous permet de vous démarquer des autres, de vous affirmer. C'est sortir de la norme dans laquelle on est contraint pour être soi-même. Il n'y a d'ailleurs pas plus beau cadeau qu'on peut se faire que d'être soi-même, ne pas avoir peur de vivre la vie qu'on veut. 

Tant que vous faites vos choix mais surtout que vous les assumez qui peut vous juger. Changer de sexe c'est une preuve de courage, d'affirmation de soi. Ça prouve sa volonté et sa force et cette force, quand on y regarde de plus près peu de personnes l'on parce qu'il y a la force physique mais surtout la force mentale, une ressource plus rare. 
Cela me fait penser aussi à ces personnes qui se permettent de juger vos faits et gestes, ce que vous faites de votre corps ou avec qui vous avez des relations. Je crois justement que ce que chacun fait de son corps le regarde tant que ça ne le blesse pas. Je crois que si quelqu'un veut changer de sexe, faire de la chirurgie esthétique ou tout bonnement agrandir sa liste de conquête, ça ne regarde personne. Ce n'est pas notre corps après tout, ce n'est pas nos histoires.

Juger les gens pour des actes qui ne nous affectent pas, qui ne nous regardent pas c'est une bêtise. C'est montrer que pour exister nous devons parler des autres, que nous n'avons pas assez d'histoires pour parler de la notre. Juger les gens c'est un peu s'y comparer alors que ça ne nous avancera jamais à rien de regarder chez le voisin, sauf peut-être se dépasser. Que vous ne soyez pas d'accord avec ses choix, que vous ne l'aimez pas, c'est votre droit mais alimenter des débats en vain, des débats voir critiques qui même avec la plus grande force mentale peuvent blesser, c'est vous attirer un mauvais karma. Plus sérieusement, pourquoi perdre son temps à juger quand vous pourrez être efficace à autre chose, quand vous pourrez mettre tout en œuvre pour réaliser vos rêves, pour être vous même. 


La société de demain va être de plus en plus difficile parce qu'il n'y aura plus ces normes, il y aura ces personnes différentes qui cohabiteront ensemble, qui s'adapteront a de nouveaux genres, de nouveaux styles. Il faut le voir comme une chance, une chance de faire ce qu'on veut un peu comme on veut. Une change de révolutionner le quotidien et les habitudes. Au début ça peut surprendre mais c'est le changement, nos « nouvelles » cultures qui feront que demain est un monde pleine d'opportunités et de richesses. 

No Comments

Enregistrer un commentaire