YouTube et ses jeunes stars façon Disney

lundi 25 mai 2015



En ce moment, on l’a tous remarqué, il y a un truc avec les youtubeurs qui écrivent des livres. En réalité, ça ne me gène pas, que chacun fasse ce qu’il souhaite bien que je ne suis pas sur de voir de l’utilité dans 10 bouquins racontant un peu la même chose sur de jeunes adultes un peu déboussolés qui avant/après leurs études ont trouvé en YouTube une passion. Il y a un autre truc qui me gène avec YouTube, un truc beaucoup plus important.

Je suis une personne admirative de ces youtubeurs qui sont sans cesse à la recherche d’une nouvelle idée ou d’un nouveau concept de vidéos. Je suis admirative parce que sérieusement moi Final Cut Pro, ça m'agace une fois sur deux quand je l’utilise. Bon après ce n’est pas parce que je respecte à tous leur travail que je peux tous les encadrer en peinture et c’est là que débarque mon problème. 
Aujourd’hui les youtubeurs sont des exemples et des modèles pour une jeune génération accro au 2.0 qui en a fait leurs idoles. Le problème c’est qu’ils n’ont pas tous 22, 26 ou 30 ans, qu’ils ne sont pas tous posés et ont un regard authentique sur leur jeunesse durant laquelle il n’y avait pas YouTube. Mon problème c’est qu’il y a des YouTubeurs qui ont 13/14 ans et qui prônent des messages et des valeurs totalement à côté de la plaque.
On le sait aujourd’hui nous pouvons gagner notre vie de youtube et vous me direz quand EnjoyPhoenix a commencé elle avait 15/16 ans, ce n’est pas plus que les nouveaux collégiens. Peut-être oui mais quand EnjoyPhoenix a commencé la monétisation et les partenariats étaient un business beaucoup moins développé qu’actuellement. 
Comme je le dis, je respecte ces personnes mais elles vendent à ces jeunes une jeunesse démesurée qui n’est pas vraie. Certains de ces jeunes YouTubeurs prennent la grosse tête car ils sont mal encadrés et qu’ils gagnent un SMIC comme certains chômeurs qui ont 30 ans et qui ont un M2. Ces jeunes s’offrent les derniers iPhone dès leur sortie, ces jeunes se prennent au premier degré parce qu’ils ont plus de 150K d’abonnés et donnent une image de jeunes pourris gâtés sans aucune reconnaissances, obsédés par leur image et loin de la réalité de la vie qui me dérange. Oui ça me dérange car la vraie vie ce n’est pas YouTube, ce n’est pas gagner de l’argent « si facilement » et on ne peut pas vendre à un ado de 13/14 ans qu’avoir le même comportement que ces idoles va lui faire avoir tout ce qu’il veut et qu’en plus il pourra se comporter de la même manière.
YouTube c’est beau, c’est du succès et des paillettes mais déjà YouTube ce n’est pas éternel et surtout ça ne vous donne en aucun cas le droit de vous prétendre supérieur à quelqu’un d’autre quand on sait que la plupart de leurs vidéos au second degré ne sont pas au second degré comme peuvent l’être celles de Norman ou Cyprien.

Voila mon problème aujourd’hui, une jeunesse qui se prend pour ce qu’elle n’est pas et qui partage de mauvais messages à cette même jeunesse en quête de repères dans un monde où elle ne sait pas trop se placer. Certains me diront que je n’ai pas de leçons à donner mais que ce soit moi, ou des youtubeurs plus âgés, nous avons des regards différents sur cette jeunesse, des regards plus matures car on est passé par là, parce qu’on a pu faussement se laisser influencer par d’autres auparavant et qu’aujourd’hui, moi, je vois quelque chose qui n’est pas correct. Je ne peux pas empêcher ces jeunes de les apprécier mais je pense qu’il faut qu’ils soient certains qu’on leur vend la même chose qu’à la télévision : du rêve mais zéro promesse. Certes, ça n’arrive pas qu’aux autres mais il faut aussi se dire qu’on a pas tous la chance de faire des choses qui plaisent au premier coup et que dans ce cas là, y arriver demande beaucoup de travail.
Je n’ai rien de personnel contre ces jeunes youtubeurs, je pense malheureusement qu’ils ne sont pas accompagnés comme il le faut pour se protéger du tourbillon infernal du succès et surtout de leurs premiers gains qui peuvent être dépensés abusivement. 

Peut-être suis je la seule à le ressentir ou peut-être pas, peut-être que certains diront que c’est comme idolâtrer les jeunes stars de Disney mais à la différence que la plupart de ces youtubeurs ne sont pas là pour jouer un rôle contrairement à nos héros de séries tv ce qui crée une proximité non négligeable. Les youtubeurs sont surement les stars de demain mais aujourd’hui, à mes yeux, des personnes parfois trop jeunes et mal accompagnées. Ce n’est pas entièrement leur faute mais c’est dangereux, presque malsain même alors comme à la télévision, ne vous laissez pas piéger par ce qu’on peut vous raconter ou vous vendre. Comme toujours entre la réalité et ce qu’on vous montre, il y a beaucoup de choses qui ne sont pas dites.

Et vous que pensez-vous de ces nouvelles stars et idoles des jeunes?

1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup ce post. Je te suis dans ton jugement. Personnellement, j'ai découvert assez tardivement ce phénomène des youtubers, il y a sûrement un an et demi. Jusqu'à là, je ne connaissais que les plus célèbres: Norman, Cyprien, Mister V, etc. Lorsque je cherchais une coupe de cheveux à faire pour un mariage, les premières vidéos qui s'affichaient étaient celles d'EnjoyPhoenix. Mais je ne connaissais pas encore tout cet univers jusqu'à ce que j'entende parler de la monétisation. Pour ma part, je suis admirative de ces personnes qui ont réussi à faire de leur passion un métier. Toutefois, je trouve ça limite alarmant quand des jeunes de 12-13 ans idolâtrent certains et certaines dont le contenu de leur vidéo s'apparente à celui d'une télé-réalité: des challenges, des conseils qui se veulent utiles mais qui, au final, sont vides de sens. Il ne faut pas y voir de la jalousie, juste de l'inquiétude. Je trouve que certains youtubers embellissent la réalité dans leur vidéos et donnent un mauvais exemple de la jeunesse. Si c'est pour partager une passion, c'est vraiment bien. Si c'est pour combler un besoin avide de célébrité, je dis stop. Quand je vois des vidéos premier degré du style "Ce que je trouve attirant chez une fille", je me dis "Allo?". Déjà, pourquoi? Quel est le but de cette vidéo. Si c'est pour redonner confiance aux filles, je ris très fort. Moi, je le perçois comme un rabaissement (ça se dit?) de la personne plutôt Le public avoisine les 12-13-14 ans et n'a pas la lucidité que nous avons. Ces gamines se diront de suite "Si je ne suis pas tel que ce mec décrit, je ne suis pas belle, je ne lui plairais pas". C'est triste. Ces "fans" projettent un idéal auprès de ces youtubers et ces derniers ne se rendent pas comptent de la responsabilité qu'ils ont auprès de leur public. Celui-là va croire que pour réussir, il faut qu'il fasse des vidéos de challenge. Déjà qu'avec la TV-réalité, certain(e)s n'ont plus le goût de travail et se disent "ça sert à rien de bosser, je vais faire les Anges", tout perd de sa valeur je trouve. Après, je trouve légitime pour certaines youtubers de gagner leur vie grâce à leur vidéo parce que leur contenu est intéressant, fourni, avec un vrai taff que ce soit dans l'écriture ou dans le montage et ça, respect. Mais pour certains, même si c'est du second degré, leur fans les perçoit pas comme ça, et je trouve ça alarmant. Ce commentaire est un peu long mais j'aime beaucoup ce sujet, et j'aime ta manière de parler de ça, avec franchise et sans transparence mais tout en restant diplomate. Voilà, keep going Romy!

    RépondreSupprimer