M Pokora chez France Bleu, le report

jeudi 26 février 2015


Y a une semaine tout pile, j’ai réalisé un rêve qui sommeillait en moi depuis 10 ans. C’est un rêve qui faisait tellement parti de moi que ce n’est pas quelque chose que j’avais écrit intentionnellement sur la liste des choses à accomplir dans ma vingtième année et pourtant… J’ai enfin vu M. Pokora en live, je l’ai même vu pour la première fois de ma vie malgré le nombre de personnes que je connais qui ont son numéro de téléphone, c’est assez dingue. Et pour réécouter ce rêve, je vous invite vivement à écouter la diffusion de ce concert privé ce soir à 20h sur France Bleu, fréquence 107.1.

M Pokora ce n’est pas un de ces artistes dont j’écoute les musiques h24, d’ailleurs j’écoute pas un artiste h24 tellement je suis indécise, je ne dirai pas que je suis obsédée mais plutôt admirative et surtout j’ai cette impression d’avoir grandi avec lui. Vous avez tous déjà entendu vos parents dire que Claude François ou Johnny représentaient toute leur enfance et la mienne a été bercé par Jennifer et Matt Pokora. J’étais une véritable enfant de téléréalité et Popstar ne m’a pas échappé. J’étais d’ailleurs probablement folle amoureuse lui quand il avait encore les cheveux bouclés et portait des baggys avec des t-shirts beaucoup trop larges en mode rappeur à l’américaine, allez savoir pourquoi.

Je ne vais pas refaire mais après un, deux, trois, quatre, cinq, voici le sixième album qui est sorti il y a quelques semaines : RED.
Au fil de ses albums, M Pokora grandi, apprend et toujours en restant dans le même univers se développe en tant qu’artiste accompli. Depuis ses débuts il s’est mis au piano pour pouvoir s’accompagner seul, il a tenté l’expérience d’un album en anglais qui a fait un flop en France mais qui l’a rendu plus fort pour revenir, il ajoute des cuivres dernièrement sur son album et vocalement on sent une vraie maîtrise de sa voix, un peu plus aboutie après chaque tournée. Il se décrit comme un showman, comme quelqu’un qui veut faire du divertissement et l’illustre avec Danse Avec Les Stars ou encore Robin des Bois. Il innove dans ses projets dans l’idée de toujours relever des défis, de se dépasser.


Au début c’était un artiste qui parlait d’amour un peu simplement mais si aujourd’hui on fait attention à ses textes, aux mots choisis on y ressent de la profondeur, de l’honnêteté et surtout les mélodies s’accordent à merveille avec l’ambiance voulue.

J’ai cette impression d’avoir grandi avec M Pokora parce que ce qu’il dit me parle. Soyons honnête, il y a beaucoup d’artistes dont on écoute les chansons parce que l’air est cool mais on ne fait pas attention aux paroles. Pour courir par exemple, vous ne choisissez pas votre playlist en fonction du texte mais bien du rythme. C’est différent avec cet artiste parce que finalement même avec le succès c’est quelqu’un qui ne se prend pas la tête, qui est dingue des enfants, qui appelle tout le monde mon pote, qui sourit constamment, qui est resté assez proche de ses valeurs. Ainsi quand il parle d’amour, de divorce, de situation de vie que nous vivons tous, il met un peu les mêmes mots que nous et c’est assez simple ensuite de se dire qu’on pourrait avoir une conversation avec lui comme avec notre meilleur copain. C’est un artiste qui est toujours resté fidèle a lui même et je ne vois pas son album en anglais comme une poussée d’égo contrairement à certain. J’apprécie le fait qu’il prenne des risques comme moi-même j’aimerai avoir la force de me dépasser au quotidien.

Je pense que M. Pokora est un bon exemple de mec sain, droit, complet et talentueux. Je le voyais sur scène jeudi dernier avec ses proches autour de lui, son équipe et tout bêtement vous vous dites que c’est un mec normal. J’étais face à quelqu’un de simple et je crois que l’ambiance du concert a aidé à cela.




> Le concert, l’acoustique
Le concert avait lieu dans le studio 104 de la Maison de la Radio. Un studio tout neuf et merveilleux. Si vous ne connaissez pas le principe de l’émission, c’est tout simple. Elodie Suigo accueille un artiste populaire qui chante avec ses musiciens 5/6 chansons avant de faire une interview retraçant sa carrière. L’interview est très bien construite et illustre très bien la simplicité de France Bleu. Ensuite place à la découverte de la soirée, un jeune artiste en ascension qui vient chanter deux chansons avant un échange avec la tête d’affiche de la soirée. Tout ceci se fini sur une chanson de l’artiste principal mis en avant par ce concert privé tout ça en harmonie avec le public assistant à ce moment unique. Vous savez peut-être déjà que j’adore les reprises acoustiques mais je dois avouer que dans un tel cadre avec un studio qui redistribue aussi bien le son, c’est merveilleux. Les harmonies sont si douces, les notes ne tambourinent pas et c’est un vrai plaisir pour vos oreilles.

C’est encore plus un plaisir quand M. Pokora reprend « A nos actes manqués », « Juste une photo de toi » ou encore « Le Monde ». Avec ces anciens titres mais aussi ses nouveautés comme quand Soprano le rejoint sur scène pour interpréter « Mieux que Nous », il fait un vrai cadeau à son public quelques semaines seulement après avoir fêté ses 10 ans de carrière. M. Pokora sait aussi mettre l’ambiance. Il encourage le public à toujours le suivre, à vivre l’instant présent comme beaucoup d’artiste. Jeudi dernier je me suis retrouvée dans une salle où était réunie une vraie communauté et qu’il ne fallait pas prier pour s’endiabler. Des filles principalement, jeunes ou très jeunes mais aussi des mamans. Puis du respect aussi loin de l’hystérie autour d’autres chanteurs. Je pense qu’il a su instaurer une si belle relation que toutes savent qu’elles n’ont pas besoin de « se démarquer ». Ses fans ont l’air d’être une famille sans jalousie évidente.


> La découverte
La découverte du soir était French Tobacco et j’adore tout simplement. Il a un style bien à lui, une façon de s’adresser à son public bien particulière en mode « même pas peur » et une voix, ah cette voix ! Douce et grave à la fois, celle d’un homme qui peut vous chanter des balades, de la soul et dont l’acoustique est formidable. Je vous invite vraiment à écouter l’émission pour en savoir plus sur son parcours, sur ses débuts et sa carrière atypique. Je ne vais bien évidemment pas tout vous raconter mais y a une histoire de valises et c’est vraiment cool.


Je remercie énormément France Bleu de m’avoir convié à ce concert, c’était merveilleux. L’émission est vraiment géniale, redécouvrir des chansons en acoustique encore mieux et je peux enfin dire que mon rêve a été réalisé. Franchement si un jour vous avez l’occasion de vous rendre à un concert privé France Bleu, foncez car l’ambiance et le contexte rendent vraiment l’événement unique.

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je te suis sur twiter et je passe de temps en temps sur The Ginger Temper, surtout quand tu partage le lien d'un article sur twitter (sans laisser de commentaire j'en suis désolé ...), j'ai pu voir que tu faisais pas mal de concert priver etc ... je me suis dis que tu pourrais peut être m'aider : je dois entrer en contact avec Polydor suite à l'annulation par l'artiste d'un concert et d'une rencontre gagné grâce à eux, mais impossible de trouver une adresse mail (ou autre) ... Est-ce que tu aurais leur adresse mail ou quelque chose qui pourrais m'aider ?
    Je te remercie par avance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout d'abord je ne peux pas te répondre parce que je n'ai pas ton mail et que je ne divulgue pas ce genre d'information publiquement. Ensuite si tu as gagné une rencontre, ils ont bien dû te contacter d'une manière (mail, MP ou autre) alors recontacte les par la manière dont ils t'ont contacté.

      Supprimer