Troye - lovely - Sivan

vendredi 15 août 2014

Un an après son coming out fait sur la toile en postant une vidéo sur sa chaîne YouTube, on retrouve Troye Sivan avec un tout premier EP. Il était évident qu'un jour, à force de pousser en créativité et avec sa voix toute douce, on allait l'entendre sur les ondes mais je dois avouer que je pensais pas que ce serait si tôt. Rassurez-vous néanmoins, je n'en suis pas pour le moins du monde déçue.


Troye c'est cet enfant, au regard attachant qu'on a envie de protéger de tout. A travers YouTube on a découvert sa personnalité, ses fragilités mais surtout quelqu'un qui malgré les apparences, n'est pas si discret que ça et plein de vie. Quand j'ai su que 'Happy Little Pill" allait sortir, je me suis demandée à quoi allait ressembler les paroles. Quelque chose de pop, autobiographique... Et puis j'ai eu du mal à cerner la chanson jusqu'à voir le clip où se mélange bleu et rose, où se mélange personnes perdus et personnes aimés, où on s'interroge, où on est confronté à la superficialité que crée la société. Happy Little Pill c'est une chanson qui symbolise un peu ce passage à la vie adulte, ce dont on a toujours rêvé quand on sera grand mais finalement grandir c'est aussi la réalité, des responsabilités et où on ne peut pas tout avoir.


La vie c'est pas juste du beau, du bling bling et même si l'argent achète beaucoup de choses, ça ne vous rendra pas forcément heureux. C'est comme si derrière ces paroles ils dénonçaient ce qu'il n'aime pas, ce qu'il ne veut pas qu'on imagine de lui avec sa popularité grandissante. Je vois cette chanson d'une manière de dire, l'argent ne fait pas tout, l'argent apporte de la couleur à vos doigts mais pas d'étincelles dans vos yeux.

Malgré que je trouve cette chanson vraiment touchante avec une mélodie lente et parfaitement adaptée à l'ambiance dans laquelle on veut se plonger en l'écoutant, j'espère que les quatre autres chansons de l'EP qui sort aujourd'hui seront un petit plus gaie, un petit plus du genre à nous faire sauter partout en rigolant comme Tyler Oakley. 
  

Love. 

No Comments

Enregistrer un commentaire